lundi 4 août 2008

SIGNEZ LE REGISTRE, TRIFLUVIENS!!!

16 775 000 $. Ça fait presque dix-sept millions. Une jolie somme. Pour faire quoi?

Pour un éléphant blanc, Trois-Rivières-sur-Saint-Laurent, un projet de petit-bourgeois conçu expressément pour les petits-bourgeois qui gravitent autour de ceux qui ont accès à l’assiette au beurre.

L’ancien terrain de la papetière, situé au confluent de la rivière Métabéroutin et du fleuve Magtogoek, est contaminé et personne ne veut vraiment s’y établir. Pas même les notables de Trois-Rivières. On voudrait monter des tours de béton vides qu’on vendra au plus offrant pour un quignon de pain un de ces quatre. On finira par bâtir un centre d’achats par-dessus, comme on a fait avec le centre Les Rivières, construit sur le site de l’ancien dépotoir, communément appelé La Pierre.

La ville de Trois-Rivières a besoin d’emprunter des millions pour mener à terme un projet farfelu mené par un maire en déroute qui craint de se faire virer aux prochaines élections. La virée du maire se transforme peu à peu en « virer le maire ».

Les Trifluviens en ont peut-être marre de ses discours prononcés à la troisième personne du singulier, comme Jules César. « Jules César est un homme qui ceci… Jules César est un gars qui cela… Et patati, et patata. » Il est en compagne électorale permanente, Lui. Ramenons-le sur terre, il en a bien besoin.

Franchement, les Trifluviens et les Trifluviennes devraient se grouiller le cul pour aller signer le registre. Il faut 1917 signatures sur leur putain de registre pour qu’il y ait un référendum, c’est-à-dire un vote là-dessus.

J’apposerai ma signature sur ce foutu registre aujourd’hui même.

D’autant plus que je suis d’ascendance algonquine. Capitanal et Kiwiteb seraient d’accord avec moi. N’accordons pas un chèque en blanc aux descendants des conquistadores pour leur cité L’Émérillon, Trois-Rivières-sur-Saint-Laurent ou autres appellations enchanteresses de vieux bouc nationaleux bouffi d’idées fixes et d’hommages à Duplessis.

1917 signatures, c’est tout ce qu’il faut. Faites sortir les signatures. Appelez votre grand-mère, votre oncle, votre voisin, votre conseiller municipal. Ils n’ont qu’à se rendre à l’hôtel de ville de Trois-Rivières pour signer le registre. C’est situé au 1325, place de l'Hôtel-de-Ville, bref au Parc Champlain. Ils ont jusqu’à mercredi pour signer le registre. C’est ouvert de 10h00 à 19h00.

Merci beaucoup de vous déranger pour ne pas vous faire passer un sapin ou bien un bloc de béton dans le cul.

Vous, à la mairie, vous ne dépenserez pas dix-sept millions sans consulter les contribuables. Expliquez-nous ce qu’il a de bien ce projet à la con ET QU'ON VOTE LÀ-DESSUS!

Organisons un pique-nique sur le terrain contaminé pour en parler à tête reposée…