mercredi 6 août 2008

IL Y AURA UN RÉFÉRENDUM YOUPPI!


Radio-Canada Mauricie m'apprend que plus de 2000 personnes ont signé le registre pour obliger la ville de Trois-Rivières à tenir un référendum sur le règlement d'emprunt de 17 millions de dollars.

Il n'en fallait que 1917.

Le maire, mauvais joueur et démagogue de premier ordre, a déclaré qu'il n'y aurait pas de référendum. Il jure sur la tête d'un être cher qui a le cancer que c'est le plus beau projet de sa carrière. De la pure démagogie.

Je jure sur la tête de mon père qui est mort du cancer qu'il y aura un référendum.

Nous sommes en démocratie.

Les citoyens qui ont signé le registre ont respecté les règles du jeu. Ils ne sont pas montés à l'hôtel de ville en fous furieux pour aller pendre le maire Lévesque.

La destitution du maire, en de pareilles circonstances, me semble une bonne idée.

Il tient des propos indignes d'une politicien intègre.

Le maire a besoin de repos.

Il y aura un référendum, croyez-moi, il y en aura un.


Gaétan Bouchard

PS: Mon père est décédé d'un cancer. Cela ne m'accorde pas plus de crédibilité. Vous avez le droit, chers lecteurs, de croire que je suis complètement dans les patates.

Note: Cette lettre a été envoyée aux médias, bien sûr.