mercredi 16 janvier 2008

ÊTES-VOUS UN DOCTEUR LAPLOTE?


Un docteur Laplote c'est l'expression québécoise toute consacrée pour décrire un imbécile qui prétend tout savoir. Ce mal affecte principalement les universitaires, surtout les illettrés diplômés je dirais, mais il sévit aussi parmi toutes les couches sociales. Il y a aussi des imbéciles parmi les pauvres et ce n'est pas toujours de la faute des autres s'ils le sont.

Prenons moi, par exemple, pour ne pas froisser personne.

J'ai parfois été pauvre, imbécile et même docteur Laplote.

Je parlais un matin avec un type qui avait des maux de dos et, sans avoir étudié la médecine, sans avoir eu le moindre mal de dos, voilà que j'y allais de conseils ridicules.

-Cela prend de la chaleur. Peut-être des exercices dans une piscine. Renifler du Vick's, ça pourrait faire effet...

Heureusement que je ne suis pas tout à fait un docteur Laplote. Je me rends compte, généralement, à quel point je peux être con. Ce qui laisse supposer qu'il y a de l'espoir de faire quelque chose de moi dans cette vie de merde.

J'ai donc poursuivi mon discours bien autrement auprès du type au dos fourbu.

-Hostie! Pourquoi j'te dis tout ça saint-chrême? J'suis pas médecin. J'connais rien dans les maux de dos. J'ai jamais eu mal au dos. Hostie que j'fais docteur Laplote tabarnak!

-Ouin, me répondit le type, j'ferais mieux d'aller à l'hôpital j'pense.

Oui. En effet. Il vaut mieux faire confiance à docteur Clown qu'à docteur Laplote.

Et il n'en manque pas de docteurs Laplote autour de nous en cette époque où tout le monde se permet d'avoir une opinion sur tout et n'importe quoi - et surtout n'importe comment! Non pas que j'en aie contre les opinions, bien au contraire. Cependant, cela me semble noble d'affirmer ses propres limites au lieu de toujours s'aventurer à se prononcer sur ce que l'on ne connaît pas.

Des tas de gens finissent aveuglés par une doctrine, que ce soit le communisme ou le néo-libéralisme, et les voilà qui croient avoir trouvé la clé de l'univers, comme des sacrements de niaiseux d'hosties de docteurs Laplote...

Alors, êtes-vous un docteur Laplote?

3 commentaires:

Martin ; ) a dit...

Les «ceusses» qui insultent anonymement sont-ils des docteurs Laplote ou de simples couillons?

Anonyme a dit...

C'est bien vrai que le monde est saturé d'opinions, et pas assez d'actions concrètes. D'après moi, et ce n'est qu'une autre opinion (mea culpa), c'est symptomatique d'une société de derrière, assise à rationaliser l'irrationnel, et qui cherche à se déculpabiliser de son inaction en entretenant une forme de pensée magique à l'effet que les opinions changeront le monde. Le gars a mal au dos, fait que, on lui dit de décâlisser au plus vite à l'hôpital pour se faire soigner... on lui donne un lift même, s'il n'a pas de char, car les « opinions » ne lui enlèveront pas son mal. Question d'être "pro-actifs", euh, je voulais dire, DYNAMIQUES ! Société de perroquets mongoles perchés sur leurs perchoirs à chier des ciboires d'opinions à tous vents...misère !

Anonyme a dit...

Je m'étonne des injures lancées à la face des docteurs Laplote bien qu'elles me semblent moins dommageables que la plupart des remèdes prescrits par les docteurs Laplote. Bref, entre deux maux, je choisirai une fois de plus le moindre et continuerai par conséquent de lire ton blogue, injures ou pas.

Ton vieux frérot...