lundi 19 mars 2012

Qui veut faire la bête?

Qui veut faire l'ange fait souvent la bête, disait à peu près Pascal. C'est facile à trouver sur l'Internet. Et même dans les Pensées de Pascal. C'est au début, dans les vingt-neuf premières pages.

À moins que ce ne soit ailleurs. Cela ne me tente pas du tout de chercher ce matin. Faudra faire avec. Ou bien fouiller ici. En tapant les mots ange, bête et Pascal dans le moteur de recherche Google, vous tomberez pile dessus en deux ou trois clics. Un singe saurait faire ça. Et moi, eh bien ça ne me tente pas de poursuivre plus loin.

L'essentiel, pardi, c'est de réfléchir un brin à ce sujet. Pas parce qu'il s'appelle Pascal. Ni parce que la fête pascale s'approche. Non. Seulement parce que c'est mon devoir de philosophie en ce lundi matin. Mon devoir qui est aussi de vous parler de Smoutte Légaré.

Smoutte fait souvent la bête, mais c'est un ange. Derrière son air patibulaire et taciturne de yéti se cache un angélisme pour le moins stupéfiant.

Tout ce que le gros Smoutte dit ou prétend faire sent mauvais à milles lieues. Et il ne fait rien de mal, tout compte fait. C'est comme s'il testait les gens, j'imagine, que Smoutte agit ainsi. Il créée le malaise pour favoriser l'intégration des malaisés. Est-ce que vous me suivez? Oui? Tant mieux... Moi ça fait longtemps que je n'essuie plus.

Je reviens à Smoutte. À Smoutte qui donne à tout le monde mais fait comme s'il vous refilait des déchets ou de la marde pour ne pas vous humilier.

-Prends ça, hostie, ça me fait trop pesant dans 'es poches...

Et il vous refilait deux ou trois dollars, comme ça, sans rien vous demander, Smoutte. Juste parce qu'il sentait que vous aviez soif, par exemple. Plus on boit, plus on a soif. Et ceux qui ont vraiment très soif sont souvent dépossédés, et c'est là que Smoutte intervenait pour qu'ils boivent, mangent ou se fassent réparer une dent.

-Allez tous chier! qu'il disait. Vous êtes tous des crétins! ajoutait-il. L'humanité est cannibale! Saturne dévorant ses propres enfants! Vous êtes vraiment des larves, des fourmis et des vers de terre! Pouah! Égorgez-vous sans moi, bande de zoufs!

Et Smoutte s'en allait déplaire à plein de gens pour ensuite recueillir leurs confidences et les réconforter comme un type qui n'avait pas l'air de ça.

Donc, Pascal manquait de logique. Parce que le bonheur veut parfois que celui qui veut faire la bête puisse faire l'ange. Comme ce sacré Smoutte. Smoutte, ce malcommode qui aide tout le monde et les aime, quoi qu'il en dise.

2 commentaires:

  1. Brave Smoutte. Grâces lui soient rendues.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais qui veut faire la bête, quoi qu'en pensent des écrivaillons modernes, ne fait pas l'ange...

    RépondreSupprimer