mardi 16 septembre 2008

PAS D'EXCUSES POUR JEAN LELOUP ET GROSSIÈRE INDÉCENCE À TVA

Le bulletin de nouvelles de TVA faisait dans la grossière indécence hier. Évidemment, ils ne sont pas fous à TVA. Ils font de la grossière indécence par procuration. On envoie un journaliste traqué les homos, les juifs ou les tziganes dans les bois, à Boucherville par exemple. Ensuite, le journaliste fait semblant d'être une gazelle, caméra cachée dans son sac, pour filmer un mec en train de se branler appuyé contre un arbre.

-Tu peux sortir la tienne aussi... dit candidement le sale homo débusqué, sans savoir que la caméra cachée le capte dans toute la splendeur de son vice.

Et il se remue encore quelques secondes la bistounette, le temps qu'il faut pour faire frémir les téléspectateurs qui, demain, lassés du cul, demanderont du sang.

On ne sait pas si le type à la caméra cachée s'est montré la queue. Peut-être même qu'il s'est fait sodomiser sur le bord d'un arbre et que TVA, pas game, a décidé de tout couper au montage. Il y a des limites à scandaliser monsieur et madame tout le monde, sans doute. Enfin, c'est le genre de propos que tenait Claude Poirier hier, le pauvre, payé pour s'en prendre à ceux qui jouent à Brouteback Montaigne avec de grands méchants serins.

Trève de plaisanterie, on y reviendra plus tard, je considère que le réseau TVA est nettement plus indécent que ces gus qui se sucent le dard dans les parcs et les terrains vagues, comme ça se fait depuis au moins un million cinq cent milles ans si je ne m'abuse. Depuis que l'homme a perdu un peu de poils entre les sourcils, enfin, pour quelques-uns.

Qui n'a jamais baisé dans un parc? Pas moi en tout cas et je ne suis pas gay. L'amour en plein-air, c'est vivifiant. Et ça peut se faire sans que personne ne nous voie, avec un peu de ruse.

Le réseau TVA fait aux homos ce qu'il faisait il n'y a pas si longtemps aux juifs. Il fût un temps où l'on avait l'impression que TVA employait au moins dix journalistes pour traquer Rabbi Jacob dans toutes ses allées et venues, incluant ses chicanes de clôture et ses niaiseries de type qui a l'impression de se faire suivre tous les jours par une caméra cachée ou des militants néo-nazis.

Idem pour Ali Sa'alamalek. On lui met des bines au lard sous le nez et le voilà qu'il fait la moue. C'est bien la preuve qu'ils ne veulent pas s'intégrer, mesdames et messieurs! Dixit Clown Foireux de TVA. On fera ensuite délirer deux ou trois commentateurs néo-caves, dont de Télé-Québec pour que ça ait l'air presque sérieux. Et le public en redemandera, oui monsieur, quitte à ce qu'on les expulse du pays manu militari, pas les journalistes de TVA, mais ceux qui ne mangent pas cher et refusent de se gaver de jambon à la mystèriose.

Hier, à TVA, c'était au tour des gays d'en baver. Ces pères de familles qui s'en vont dans nos parcs et nos bois pour faire le plus vieux truc du monde, avec des serins mesdames et messieurs, oui avec des serins!

Je m'adresse poliment à TVA: LAISSEZ-LES TRANQUILLES S'IL-VOUS-PLAÎT! Ils savent de qui je parle: Jean-Claude Touchepipi, Rabbi Jacob, Ali Sa'alamalek, etc.

Il n'y a pas de reportage là-dedans, les mecs. Il n'y a que de la bigoterie et de l'intolérance.

Ce qui m'oblige à me porter à la défense des homos, des juifs et des musulmans ce matin, alors que je voulais parler de physique quantique. Même la science souffre des reportages de TVA.

JE N'ACCEPTE PAS LES EXCUSES DE JEAN LELOUP

Je n'accepte pas les excuses de Jean Leloup. Il n'a pas à s'excuser pour avoir brassé un peu tout ce monde qui s'entassait devant lui en gueulant comme des cons tandis qu'il accordait sa guitare.

Iggy Pop chiait et se crossait sur la scène.

Plume envoyait chier son public.

Et Jean Leloup... a juste dit à ceux qui gueulaient de fermer leurs gueules! Ce qui a déplu aux critiques artistiques qui possèdent souvent pour toute culture musicale que les classiques de Rock-Matante, le contenant moins le contenu.

Leloup ne vient pas à nous en parties détachables. C'est un package deal. Il est à prendre comme il est: allumé, capoté, halluciné, authentique et entier. Et si vous n'êtes pas contents, eh bien mangez d'la marde!


LES GENS OUTRÉS SONT PLATES

Les personnes outrées sont plates. Je veux dire celles qui se sentent outrées d'un sacre, d'une parole qui détonne dans la monotonie de notre paysage sonore. Leurs jérémiades finissent toujours par me faire sauter les plombs. Parce que je sens qu'il y a toujours une sale volonté de tout écraser, de tout niveller par le bas, chez ces gens hautains qui ne sont que petits.

ET LA PHYSIQUE QUANTIQUE DANS TOUT ÇA?

Je l'ai sous-entendu plus tôt: tous ces niaiseux nous privent de penser aux choses plus importantes, dont la physique quantique par exemple.

Je voulais élaborer là-dessus et, paf, je torche des tas de lignes pour Caméra Cachée, les matantes qui s'offusquent des propos de Leloup et les gens outrés, bigotes ou précieuses ridicules qui, le soir, raffolent de se faire sodomiser avec de mégas dildos en lisant le dernier Paulo Coehlo.

Parce que je n'aurai pas eu le temps de parler de physique quantique, c'est clair que vous ne comprendrez rien de ce qui se passe en ce moment en Europe, un accélérateur de particules de neuf milliards de dollars, dont le but est de percer les secrets de l'univers.

Et moi, comme vous, j'attendrai que se forme un trou noir, dans la collision frontale de deux atomes qui nous transformera tous en longs spaghettis cosmiques s'étendant à l'infini dans une question sans réponse.

En attendant, je reviserai mes notes sur Albert Einstein, Niels Böhr et autres loustics de la physique quantique.

Une chanson?

C'est l'cantique d'la physique quantique
Ils sont jolis tous ces protons

Faits d'équations mathématiques

Qui disent qu'Euclide était toton


Certains prétendent qu'il n'y a pas d'temps

Ont-ils déjà eu mal aux dents?

Les raies spectacles des atomes

Ça ressemble-tu à des fantômes?


Refrain: Bap-bap-bap, choubidou-ouap!


Dans l'monde des probabilités

La constante psy est rajouté

Einstein dit qu'Dieu n'joue pas aux dés

Böhr le Danois est embêté:


«Laissons donc Dieu faire ce qu'il veut!»

Qu'il lui répond à ce pauvr' vieux

Se chicaner c'est très pratique

Dans l'cadr' des recherches théoriques

Refrain


C'est de moi, bien sûr. Je vous la chanterais bien en mp3 mais mon micro est nul à chier. Soyez patients, je vous jure que je suis à la veille de mettre mes chansons en lien, pour le plaisir que vous aurez à rire de moi.

En attendant, je vous sers ceci.