mercredi 3 septembre 2008

ILS ONT SIGNÉ ET PUIS APRÈS?



On savait que Trois-Rivières était l’ancien comté de Duplessis. On ne savait pas que d’astucieux reptiles du précambrien laurentien pullulaient toujours dans le coin. Ils profitent de l’apathie des citoyens pour faire ce qu’il leur plaît, au mépris des conventions qui régissent la démocratie parlementaire.


C’est dans cet esprit que j’ai créé une pétition en ligne. J’ai demandé humblement à Mme Nathalie Normandeau, ministre des affaires municipales et des régions, d’obliger le conseil de ville à tenir un référendum. Je souhaitais, sans trop y croire, que la ministre reconnaisse la victoire des signataires du registre prévu à cet effet.


Par cette pétition, je voulais aussi démontrer les contradictions du système.


Quand on me dit que ça prend 1917 signatures pour demander la tenue d’un référendum, j’ai la naïveté de croire que ces signataires sont protégés par la loi, surtout s’ils sont 3015 signataires, soit 1602 signataires de plus que nécessaire.


La prochaine fois qu’il y aura un registre à l’hôtel de ville de Trois-Rivières, qui se déplacera pour aller le signer? Moi? Vous? Personne?


Ma pétition en ligne a été signée par quelques dizaines de personnes, 160 au moment où j'écris ces lignes. Les commentaires des signataires n’étaient pas très tendres envers le maire et ses pantins, mais ils étaient vrais. Ils resteront encore quelques temps en ligne pour alimenter un peu la mauvaise conscience de ces petits despotes de garde paroissiale.


Une parole vraie, c’est connu, finit toujours par peser plus lourd que des millions de mensonges répétés tous les jours par des malfrats qui bégaient en clignant des yeux, comme s’ils savaient qu’ils commettaient un mauvais coup pour lequel l’histoire les jugera et les méprisera longtemps.


Je remercie tous ceux et celles qui ont signé ma pétition.


Cela me réconforte de savoir qu’il y a un peu plus de 100 personnes à Trois-Rivières prêtes à défendre les règles du jeu inhérentes à une pratique saine et moderne de la démocratie parlementaire.


Je n’en demandais pas tant.


***


Cc.: Mme Nathalie Normandeau /MAMR

Son courriel: ministre@mamr.gouv.qc.ca




















UN SIMPLE GESTE PEUT FAIRE LA DIFFÉRENCE

Soutenez la liberté de parole & la démocratie à Trois-Rivières!


Hurlez Mangez d'la marde gang de crosseurs! à pleins poumons quand vous passez près de la mairie.


C'est tout à fait gratuit et ça défoule.


Vous allez voir, vous finirez par y prendre goût vous aussi.