jeudi 5 avril 2012

Heureux d'un printemps...

Je viens de terminer une nouvelle fournée de caricatures que je ne peux pas vous montrer pour le moment. Ce sera publié dans un petit journal. Vous le saurez en temps et lieux bien entendu.

Cela dit, je trouve extrêmement décevant d'attendre des lustres avant que d'être sur papier alors qu'il ne s'agit que d'un clic pour être vu et entendu partout dans le monde. Enfin! Tout le monde n'a pas vingt ans. Les vieux ne sont pas tous branchés et ils ont le droit de rire aussi...

Petite réflexion au sujet de la caricature: la haine est mauvaise conseillère. On doit aimer ridiculiser les politiciens sans les détester, même si c'est gros demander.

Je combats le capitalisme sauvage avec mes crayons feutre, du papier et un ordi. Personne ne me finance. J'y vais avec le peu de moyens et de talents mis à ma disposition. Mes ennemis politiques sont riches, puissants, influents et tout le tralala. Pourtant, il ne suffit parfois que de les dessiner avec un gros nez pour faire fondre tous leurs arguments de magouilleurs patentés.

C'est le début d'une lutte prolongée, semble-t-il.

Je suis bien préparé pour participer au Printemps Érable.

Vive la démocratie libre et libérée des petits fascistes produits par le capitalisme sauvage apatride, anonyme et sans coeur.

5 commentaires:

  1. Dans ton cas, nous acceptons, et suis certain que les amis seront d'accord avec moi,"J'y vais avec le peu de moyens" jusque là, ça allait, pour ce qui est de sous-estimer ton talent en l'accolant à "peu de" ça ne va plus. Ce que tu fais avec tous ces médiums relève très peu du talent ordinaire, reconnaissant, également que le talent seul sans l'effort et une certaine somme de travail ne vaut guère. Prends ce qui te revient, et fait en sorte de créer la meilleure "tire" de ce Printemps érable et "tire" avec la plus grande justesse sur ces trop nombreuses cibles qui n'manquent pas.

    RépondreSupprimer
  2. On les déteste les politrichiens, ou poly-tricheurs, c'est selon... on se doit de les ridiculiser avec leurs grandes gueules décorées d'habits de clown avec en prime la laisse à laquelle on attache un chien bien dressé pour leur dire où et quand pisser sur nos plates-bandes sociales. Tabarnak que je les déteste ! Mais d'une haine froide et sans compassion digne d'un psychopathe qui seulement dans sa tête se fait un scenario d'exécution et de prédation, pour le plus grand bien de tous et pour un système social plus juste et équitable. C'est juste dans ma tête, je ne ferais même pas de mal à une mouche à marde, même si cette mouche a plus d'utilité à l'intérieur d'un écosystème Gaïa en comparaison aux prédateurs économiques et sociaux. Moi aussi je délire, Gaétan. Et je rêve... avons-nous encore le droit de l'faire ?!

    RépondreSupprimer
  3. Mon point faible dans tout ça c'est que je m'évertue à croire qu'il n'y a pas de maxime plus révolutionnaire que «Aimons-nous les uns les autres»... Cela ne veut pas dire que je ne monterai pas au «batte», comme on dit. Je veux crever un jour avec l'impression que je n'étais pas une couille molle, sans détester qui que ce soit, même ceux et celles que je caricature en parfaits tarlais. Si l'on ne peut plus rire du diable, où s'en va-t-on? (PS: Je viens de constater que je suis plus cave que vous puisque j'écris tous mes commentaires sous mon vrai nom. On dirait que j'me crisse de toutte... Maudite innocence sale!) (Autre PS: Marci pour les coms. Un jour j'vous paierai une bière.)

    RépondreSupprimer
  4. Juste pour préciser aux autres féminisés que je suis pas investi d'une mission divine, que j'entends aucunes voix... ma langue, mes doigts, mes écrits sont ma seule et unique mitraillette. Fait que les flics qui ont lu mon message go, allez capturer du pédophile, terroristes, BANKSTERS, de véritables crapules, quoi. Moi je suis juste un gros cave bien inoffensif... handicapé par la maladie physique, si ça peut rassurer quelques "sensibles". Bon, je retourne dans le néant virtuel.

    RépondreSupprimer
  5. T'as l'air d'un bon Jack. Fais-toé z'en pas a'ec ça Ben. :)

    RépondreSupprimer