samedi 20 mars 2010

Étienne pue des pieds


Étienne pue des pieds. Beaucoup.

Son amante, appelons-la Jennifer, le fait remarquer à tous ses autres amants.

Jennifer vous fait connaître de tout le patelin, de la tête aux pieds. De sorte que tous ses amants ont cet air suspicieux de celui qui se demande s'il est vraiment le seul et unique.

Maintenant, tout le monde sait qu'Étienne pue des pieds. Une anecdote parmi tant d'autres, hélas. Jennifer ne s'est pas arrêtée qu'à l'odeur de ses pieds...

Cette péronnelle prend toujours cette pose de la confidence qui n'appartiendrait qu'à vous. Avec sa grande bouche de grenouille affamée, elle vous susurre à l'oreille tous les vices qu'elle peut accoller au dos de ses malheureux crétins qui passent entre ses ongles de connasse sachant manipuler ses victimes avec doigté, sinon avec poignets et autres muqueuses.
Jennifer les préfére laids et riches. Laids pour mieux les contrôler, j'imagine. Riches parce que pourquoi pas. Les beaux, peut-être qu'elle les trouve moins drôles, allez savoir. Elle n'est pas plus belle qu'une autre mais il se trouve toujours de ces pauvres cons pour s'accommoder de rien.

-Et non seulement il pue des pieds, mais Étienne m'a donné des fleurs en plastique! Hi! Hi! Hi! Étienne m'a dit que c'était à l'image de l'amour qu'il avait pour moi: un amour éternel! É-ter-nel! Ouache!!! J'ai jeté les fleurs dans les poubelles devant lui! Tiens tes fleurs en plastique!!! Ha! Ha! Ha! Sans compter qu'Étienne vient toujours dans un Kleenex parce qu'il trouve que ça fait plus propre! Ho! Ho! Ho!

Évidemment, le gus ne s'appelle pas vraiment Étienne. Mais Jennifer s'appelle vraiment Jennifer.

Et toute la ville sait maintenant qu'en plus de puer des pieds, Pseudo-Étienne vient dans un Kleenex parce qu'il trouve que ça fait plus propre.

Sacrée garce, cette Jennifer.

Pseudo-Étienne pue des pieds, beaucoup, et le reste ça ne se raconte même pas.

Chaque torchon trouve sa guénille.

2 commentaires:

  1. Ouais, bonne conclusion ; n'empêche que la jenny, deux claques sur son groin....enfin ! est-ce que c'est des choses qu'on dit ! bon, pour les pieds, passons, mais le reste quand même !

    RépondreSupprimer
  2. Ouais, ça s'dit bien deux claques sur le groin.

    Mais ça ne se fait pas.

    Et puis ce n'est pas la faute de Jennifer s'il y a tant de ploucs qui sont tellement en manque qu'ils baiseraient même une ruche d'abeilles.

    Elle n'est que le messager. Le message c'est va voir ailleurs pauvre crétin, toute la ville sait que tu pues des pieds... sans compter le reste!

    RépondreSupprimer