vendredi 25 décembre 2009

Il y a miracle et miracle, trop souvent c'est de l'hostie de niaisage


Un flocon de neige flotte au vent.

À moins que ce ne soit une mousse.

À vrai dire, c'est une mousse.

C'est une mousse qui flotte au vent.

Rien de bien mystérieux pour un vingt-cinq décembre.

***

Un miracle c'est possible.

Mais il faut que les règles soient strictes pour qu'il y ait vraiment un miracle.

Prenons quelqu'un qui s'est fait amputer une jambe jusqu'à la hauteur du scrotum.

Eh bien si sa jambe repousse trois semaines après, hop, tout le monde conviendra naturellement que c'est un miracle, les croyants comme les athées.

En bas de la regénération d'un membre suite à une amputation, il n'y a pas de miracle. Il n'y a que de l'hostie de niaisage.

***

Une mousse flotte au vent.

Est-ce vraiment une mousse?

Non. Là c'est un flocon de neige.


***

Pour ceux qui ne connaissent pas La Bolduc.

***

Demain, c'est le vingt-six décembre.

2 commentaires:

  1. J'ai une connaissance qui est amputé de la fonctionnalité de sa colonne vertébrale. Un mal de dos irrévesrible déclaré par la CSSt.
    Il est en train de bâtir son garage dans l'arrière-cour !!! Heu..C'est ti ça un Miracle ?
    Pis les Hostie de Niaiseux...C'est qui ? Ben..les faiseux de miracles: Les payeurs d'impôts !!!!

    Joyeux Noël À tous !!!

    RépondreSupprimer
  2. Yen a un paquet qui sont amputé de raisonnement, cé tu un miracle si ça revient un jour ?

    Le miracle de Léon, c'tu un miracle ?

    Pis le Frère André c'ki a faitte ???

    Pis le miracle de la nativité ?

    RépondreSupprimer