mercredi 16 décembre 2009

Il y a des jours où les mots sont de trop


Il y a des jours où les mots sont de trop.
Comme aujourd'hui, genre, puisque ça m'arrange.
Le pouvoir des aphorismes est fascinant. Vous en fabriquez un, le mettez au début d'un texte et, pfuit! plus aucune trace de culpabilité quant au fait de n'avoir rien dit ou écrit.
L'air de rien, j'ai ajouté cinq phrases à mon répertoire d'incongruités et peut-être que mes hypothétiques commentateurs du futur ne retiendront que ma première phrase, oublieront le reste, et me feront passé pour un sage, malgré certains travers, défauts et vices bien assumés.

Bon, soyons sérieux. Il y a des jours où les mots sont de trop.

Et faut pas chercher de midi à quatorze heures.

Juste être là, 'stie.

1 commentaire:

  1. Voici quelques mots de trop pour vous saluer en passant sur votre blogue ;)
    À bientôt

    RépondreSupprimer