dimanche 1 mars 2015

La paix dans le monde...

L'humanisme, comme le pacifisme, sont des positions difficiles à tenir dans un monde où se produit tant de violence et de barbarie. Je respecte profondément les doux et les pacifiques, tout comme je respecte les enfants. Par contre, j'ai beau fouiller dans ma cervelle, de la revirer de tous bords tous côtés, que je ne trouve pas le moyen de croire qu'un beau discours, serait-il tenu par le Messie lui-même, puisse venir à bout d'une idéologie meurtrière.

Cela dit, la vérité est la première victime de toute guerre. Je ne sais pas qui a dit ça, mais j'adhère totalement à cette idée.

Dans le roman 1984 de George Orwell, un roman d'une si terrible actualité, l'ennemi change de visage de jour en jour. Hier, c'était l'Eurasie, et le lendemain nous n'avons jamais été en guerre avec l'Eurasie...

Hier, l'Irak socialiste et laïque du tyran Saddam Hussein était l'alliée des États-Unis contre l'Iran des ayatollahs. On l'a fournie en armes de destruction massive. Le lendemain, nous n'avons jamais été en guerre contre l'Iran. L'Irak est devenu l'ennemi public. Et elle possède des armes de destruction massive...

Les Américains ont aussi soutenu Ousama Ben Laden et les talibans dans leur guerre contre les soviétiques d'Afghanistan. Quelques années plus tard, quand les deux tours sont tombées, on a accusé l'ancien agent de la CIA Ben Laden d'avoir orchestré le coup. Le rôle de l'Arabie Saoudite, une dictature soutenue par le Canada et les États-Unis, n'est pas tout à fait clair dans cet attentat... Qui croire? Quoi comprendre? Et si c'était l'Arabie Saoudite?

Nous créons l'ami et l'ennemi. Et nous faisons la guerre. La guerre contre ce que nous soutenions hier. La guerre contre ce que nous soutiendrons demain.

Je comprends qu'on ne vit pas au royaume de Walt Disney,

Je comprends surtout que nous vivons dans un sale monde et à une sale époque.


1 commentaire:

  1. " Par contre, j'ai beau fouiller dans ma cervelle, de la revirer de tous bords tous côtés, que je ne trouve pas le moyen de croire qu'un beau discours, serait-il tenu par le Messie lui-même, puisse venir à bout d'une idéologie meurtrière...."
    Ma position quant à cette question est-elle particulière ?
    Ou suis-je naïf ?
    Oui , et fier de l ' être , sans aucune vanité .
    J ' aime la fierté et déteste la vanité .
    Je crois , " simplement " , qu ' il y a des bons et des méchants-tes .
    Pourtant ils-elles ne le sont pas + que ce que croient mes petits élèves quand ils disent que les lions ou les tigres sont méchants -
    Ils-elles-ne sont pas méchants - cherchent juste à assouvir leur faim -
    C ' est un peu dur à accepter qu ' il y ait des humain-e-s qui soient si différent-e-s de moi . Pourtant c ' est la seule solution que j ' ai trouvé -
    Et pourquoi pas ?
    Il est vrai que mes pairs-res sont bien silencieux-ses !
    La vie en Europe est si bourgeoise !
    Pourtant quelques rares ami-e-s me donnent tout le bonheur d ' être vivant !
    D ' être heureux quand m^me sur notre planète chérie dans cet état de désastre où elle est , hélas -
    Alors , tout mon amour et mon amitié vont à vous tous et toutes , mes amis et mes amies !
    LovE -
    http://mondeindien.centerblog.net/

    RépondreSupprimer