mardi 4 mai 2010

L'harmonica de Gaston

L'harmonica est un instrument sublime. Ça prend peu de place et on est toujours prêt pour un blues où que l'on se trouve pour faire la fête ou bien vivre tout simplement.

Gaston ne jouait jamais de l'harmonica en mangeant. Mais il pouvait boire jusqu'à plus soif quand il en jouait.

À l'école, son professeur de musique lui avait dit qu'il ne serait jamais musicien. C'est vrai qu'il n'était pas très fort au xylophone. Jouer mille fois la neuvième symphonie en version bébé-lala, ça finit par jouer sur le moral de l'élève. Et Gaston, à vrai dire, s'en calissait pas mal du xylophone.

Un beau matin de ses vingt ans, Gaston souriait à pleines dents de savoir jouer Oh When the Saints Go Marching In sur son reluisant harmonica Hohner en do. Il était devenu un musicien. Désormais, l'harmonica ne le quitterait plus.

Il assimila l'oeuvre ineffable de La Bolduc, Little Walter, Guy Marchamps, Sonny Terry et cet inconnu qui jouait sur la rue principale à Whitehorse, un Australien qui mettait quinze notes là où le quidam n'en mettrait qu'une seule.

Puis Gaston laissa parler son âme à travers ses harmonicas et, d'une place à l'autre, il se fit des tas d'amis, des musiciens et des artistes qui se calissaient de toutte, dont l'Australien de tantôt. C'était une condition essentielle au développement d'un grand art et d'un talent plus que moyen.

Gaston ne joue jamais dans les bars. Parfois dans la rue. Souvent chez-lui ou chez des amis. Rien de trop compliqué.

À vrai dire, Gaston s'en calisse.

Il a son harmonica, ses millions de mélodies et du souffle.

Le reste, vraiment, il s'en calisse.

Ouep!

3 commentaires:

  1. Sacré beau texte! En fait, ton texte, c'est un film...

    C'est pas parce que j'ai ri que j'en ai pas été profondément touchée. Mon père jouait de l'harmonica.

    Même qu'à la fin de la vidéo que tu mets en lien, quand ils ont fait un bout de Oh when the saints, j'ai revécu tous les partys de famille de mon enfance.

    RépondreSupprimer
  2. Hey ! quand mon bonhomme est pas sur son accordéon, il est sur ses harmonicas, et ça le fait bien, comme ça, entre copains, quand on est lassés de refaire le monde en fin de soirée...:)

    RépondreSupprimer