dimanche 5 juin 2016

En jasant su' l'perron


Je viens de terminer une nouvelle toile dès lors disponible pour les amateurs d'art et de bon goût. Cette peinture à l'acrylique s'intitule En jasant su' l'perron. Je ne me suis pas ouvert les veines en la faisant. Cela ne m'a pas valu des nuits d'insomnie et d'angoisse. Cela m'a reposé des obligations de la vie courante. Cela m'aura permis de rêver et, peut-être, d'agrémenter d'un peu de beauté la vie de mon entourage.

C'est une toile d'un format de 18 X 24 pouces. Ne me demandez pas comment ça fait en centimètres. Je me casse suffisamment la tête comme ça.

En jasant su' l'perron, c'est plonger dans l'univers que je côtoie quotidiennement. C'est un aperçu de ma vie de quartier. Et puis, c'est tout.

3 commentaires:

monde indien a dit...

Bien koool -
Ren d ' mieux ked ' jakasser su ' l perron -

Misko a dit...

Haha! T'es t'entrain de pogner not' accent comm' faut là, mon cher monde indien. P'têt' juste une p'tit' correction: "Bin" au lieu de "Bien". De même ça sonne encore pluss authentique, ;-)

Gaétan Bouchard a dit...

Ah bin j'ai mon hostie d'voya(g)e! On va pou(v)oir s'parler des vra(ie)s z'affaires en s'envoyant une p'tite frette* en arrière d'la cravate! (p'tite frette: petite bière froide...) La France, c'est des ceusses qui parlent comme nous z'autres saint-sicroche de viârge!