dimanche 12 juin 2016

Deux hommes qui s'embrassent...

Je voudrais bien écrire quelque chose de brillant à propos de la tuerie qu'un déséquilibré homophobe et islamiste a provoqué dans un bar gay de Orlando, en Floride. Les autorités parlent d'à peu près cinquante morts et cinquante blessés. Je ne trouve pas de mots assez forts pour signifier mon indignation. Alors je vous offre cette image de deux hommes qui s'embrassent. C'est ce qui aurait motiver le tueur à commettre son carnage. C'est ma manière de lui dire d'aller se faire foutre.

Pour le moment, je n'ai même pas envie de me renseigner et d'en savoir plus sur les motivations du tueur. Je ne veux même pas savoir son nom. Je voudrais seulement que son nom soit rayé à jamais de la mémoire des hommes pour tout simplement offrir mes sincères condoléances à tous les gays du monde.

La semaine dernière, en Georgie, un groupe de néo-nazis est entré dans un restaurant végétarien qui sert de lieu de rencontre pour les membres de la communauté LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres). Ils les ont agressé avec de la viande.

Ces deux nouvelles méritent d'être mises en parallèle pour comprendre que nous avons nous aussi des crétins racistes et homophobes à gérer sur notre propre territoire.

Le combat contre le racisme et le sexisme est loin d'être terminé.

Des idéologies religieuses et politiques mènent un travail de sape envers nos droits et libertés chèrement acquis.

Des idiots passent à l'acte sous l'impulsion des prêcheurs de la haine.

Que peut-on faire pour empêcher les tueries?

Honnêtement, je n'en sais rien.

Si des voyous arrachent des fleurs sans raison dans votre jardin, la résistance consiste sans doute à ce que vous en replantiez de nouvelles, pour que la beauté triomphe de l'imbécillité.

J'espère que la communauté gaie de Orlando saura se remettre rapidement sur pied.

J'espère que la voix des homophobes se taira à jamais.

Peace and love...