dimanche 1 mai 2011

Premier mai / Fête des Travailleurs

J'ai délaissé momentanément les arts et les lettres sur mon blogue pour prêter ma voix aux sans-voix, aux pauvres, aux chômeurs, aux arbres, aux oiseaux, aux ours polaires, aux rivières et aux océans.

On peut changer les choses de plusieurs façons. Le plus facile reste encore de les changer par un vote.

Demain, ce sera jour d'élections au Canada. J'ai déjà fait mon devoir de citoyen. Et j'ai choisi pour ma cité le socialisme allié à la démocratie, la justice sociale, l'équité, l'écologie, la santé, l'éducation et les profits pour tous.

On peut envoyer des fusées sur la Lune. Des fusées qui défient les lois de la gravitation, des lois que des physiciens d'un autre temps croyaient immuables. Comme si l'homme et la femme étaient tenus à l'impossible...

L'humanité a réalisé l'impossible, tant pour le bien que pour le mal, mais je me permets de rêver que tout tire vers le rêve plutôt que vers le statu quo et, pire encore, la régression.

Nous pouvons envoyer des fusées sur la Lune. Nous pouvons aussi sortir le monde de l'exploitation, de la misère et la pauvreté. Les lois humaines ne sont pas immuables. Les lois doivent servir l'humanité, et non le contraire.

Aujourd'hui, pour le Premier mai, Fête internationale des travailleurs, je salue tous ceux qui ont porté des pancartes pour empêcher les mines et les shops de textile d'employer des enfants. Ce sont les mêmes qui portèrent des pancartes pour réclamer de l'État une société juste, où le peuple est libre et nullement esclave des bandits. Sans ces porteux de pancartes, nous n'aurions pas d'assurance-maladie, ni d'assurance-chômage, ni d'école, ni d'hôpitaux, rien d'autre que de la misère et des prières pour faire passer la douleur et l'injustice.

Demain, pour le 2 mai, faisons-nous plaisir en tant que bâtisseurs de pyramides de gypse pour nos fanfarons pharaons qui s'achètent des chroniqueurs pour nous dire que leurs lois sont plus immuables que celles de la gravitation.

Demain, faisons comme si nous envoyions une fusée sur la Lune.

Demain, envoyons à Ottawa un gouvernement majoritaire socialiste avec le NPD.

Demain, mes frères et soeurs, faisons la révolution Orange!

Faisons-la avec nos amis du Yukon et de la Colombie-Britannique.

Faisons-la avec Tom de Winnipeg et avec Gladu de Tracadie.

Faisons-la avec les Newfies, avec les Inuits, avec les Cris, avec les Arabes et les Juifs, les Italiens et les Ukrainiens. Faisons-la même avec les Anglais.

Travailleurs, bonne fête, on fêtera aussi demain si vous le voulez bien.