mardi 17 mai 2011

Les onomatopées, c'est pour les bédés

Il était une fois un gars qui portait un manteau bleu marin. Son manteau était doté d'un capuchon. Il marchait. Il pleuvait. Il ventait.

-Sacrament qu'i' mouille! qu'il disait.

Puis on n'entendit plus rien. Il s'enfonça plus loin sous la pluie. Puis on ne le vit plus du tout.

Il était disparu sous la pluie qui faisait tictac. Ou bien blop, blop.

Les onomatopées, c'est pour les bédés.