mercredi 12 novembre 2008

JE NE SAIS PAS POUR QUI JE VAIS VOTER DANS LE COMTÉ DE TWOIS-WIVIÈWES


Je ne sais pas pour qui je vais voter dans mon comté, celui de Twois-Wivièwes...

Je sais cependant que je ne voterai pas pour Sébastien Proulx, l'actuel député de l'ADQ qui se sent inspiré par Duplessis et qui s'en est pris à Glouskap, mesquinement, en prétendant que c'était une honte d'enseigner ça à sa fille, dans le cours d'enseignement religieux qui remplace l'ancien cours de catéchèse stupide.

Sérieux, la catéchèse c'était rien qu'd'la marde dans mon temps. Ça n'a pas dû s'améliorer avec les années, puisqu'on l'a remplacée, comme une vielle patente qui a fait son temps.

-Il faut revenir à la catéchèse ancienne! Glouskap! Hostie! Enseigner Glouskap et sortir le sapin de Noël des écoles, imaginez-vous donc! Et le crucifix! Et la photo de Jean-Paul II! Ils vont finir par vouloir crisser la statue de Duplessis à terre! Regardez ce qu'ils ont fait aux États-Unis: ils ont voté pour le changement. Ben, justement, l'ADQ est le parti du changement.

Gang d'hostie de crosseurs cheap... Même pas assez brillants pour faire la différence entre Marx et la femme à barbe. Mario Dumont se prend pour Obama: aucun hostie de rapport. Juste des phrases gagas bouffies de ressentiment, de xénophobie et de chauvinisme puéril pour petit bonhomme qui arrose son asphalte l'été en riant des maudits pouilleux qui veulent sauver la planète.

Le député Proulx en avait à découdre contre Glouskap. Il est pourtant allé à l'école quelques années après moi, ce qui suppose que le cours de catéchèse devait être encore plus stupide que dans mon temps, puisque je doute qu'il se soit amélioré avec les années, le cours de catépoche.

C'est pas mêlant, tout le monde avait un mauvais comportement en catéchèse tellement c'était nul à chier. On faisait des mots croisés sur Moïse, des mots cachés sur David, des rébus sur Jésus.

C'était la plus pure perte de temps de tous les cours obligatoires prodigués aux élèves. Même qu'en enseignement moral, je soupçonne qu'on y apprenait quelque chose.

Comme j'étais catholique de naissance, j'ai dû le subir le cours de catéchèse et voir les pauvres professeurs se faire humilier et molester par des élèves qui n'en avaient rien à calisser de ces fables pour adultes qui ont peur d'attraper le rhume ou d'apprendre quelque chose de nouveau, de frais et d'aéré pour remplacer cette odeur fétide de moisi pédagogique qui n'avait rien de spirituel.

-Enseigner Glouskap? Y avez-vous pensé!

Le député Proulx m'a l'air tiré du fin fond d'un rang, à deux pas du conseil municipal de Hérouxville. Il m'a l'air tout aussi près des gogos qui chient dans les registres municipaux au confluent de deux cours d'eau majeurs dont on ne se souvient plus des noms autochtones: Métabéroutin et Magtogoek. C'est la même chose pour Glouskap: on ne sait pas qui c'est. Une légende autochtone imaginez-vous donc. Enseigner Glouskap à nos enfants! Enseigner ces légendes d'Indien, de Métis ou de pro-Obama à nos petits joufflus bien roses! Bientôt, on devra apprendre les histoires des Wasps, des Wops et des Hou-Lops! C'est pas mêlant! Et notre sapin de Noël, roi de nos forêts, hein?

Vous ne trouvez pas qu'on a déjà assez l'air cave à Twois-Wivièwes sans en rajouter, sacrement?

C'est pas Les arpents verts, ici, c'est Les arpents bruns.

Les chemises brunes, calice.

Fuck! On vaut mieux que ça, Trois-Rivières.

Debout Trois-Rivières, saint-chrême!

Debout les morts!

Debout la Mauricie!

Votons pour Obama, tiens, le 8 décembre prochain!

***

Ce qui fait que je ne voterai pas pour l'ADQ le 8 décembre prochain: ça c'est sûr et certain.

Le manque d'expérience n'excuse pas la mesquinerie. Ni le fait de remuer le caca identitaire pour remonter un peu dans les sondages, à échauffer les esprits pour qu'ils mènent une guerre qui est perdue à l'avance.

Obama vient d'être élu aux États-Unis. La Parti Démocrate contrôle les deux chambres. Et vous pensez qu'il y a de l'avenir pour des idées aussi nulles que celles de fermer nos frontières, de défendre le sapin de Noël et de remuer le caca identitaire d'extrême-droite? Le continent entier passe à la gauche. Ça n'échappe pas à personne, ça?

Et la crise économique, vous croyez que c'est en désengageant l'État et en vendant Hydro-Québec qu'on va sauver la «classe moyenne», hein? Pipi de chat. Bullshit. N'importe quoi.

Roosevelt a sauvé les Américains du marasme économique, dans les années '30, en faisant de l'État un moteur de l'économie et de la création d'emplois. Et vous voudriez désengager l'État? Pour faire quoi? Pour nous ramener au pire de la crise de 1929, quand le monde n'avait plus rien pour vivre, organisait des manifestations spontanées et menaçait de tout faire sauter? Z'êtes sérieux?

Vous êtes avec Obama, hein? Pour le changement? C'est l'ADQ le parti du changement, hein?

Vous nous prenez vraiment pour des caves? Ou des bérets blancs? Ou des créditistes?

L'ADQ tire-t-elle ses idées du journal Vers Demain?

***

Je ne voterai pas non plus pour la candidate libérale dans mon comté, même si elle était l'organisatrice du festival country à St-Tite.

Bien sûr, j'ai voté pour le roi du country au fédéral: Paul-e Brunelle, du Bloc Québécois.

Mais j'ai un reproche à faire à la cow-girl qui se porte candidate libérale: elle se tient trop près du maire Lévesque. Et j'ai un reproche pour le parti libéral: il ne s'occupe pas assez de ses affaires municipales, ce qui fait qu'on se fait toujours passer des sapins de Noël dans l'cul à Twois-Wivièwes.

Ce qui me dégoûte tout à fait. Le maire a refusé de tenir un référendum comme l'exigeait le quorum obtenu dans le registre municipal. Il y est allé de subterfuges, comme un vautour, pour se moquer de la démocratie et des Trifluviens. Et la candidate libérale se colle sur ça? Et les libéraux ne font rien quand, dans le fin d'un trou de la province, on se prend pour Les arpents bruns?

Pff! Je ne voterai pas libéral. Je respecte trop ma ville natale. Je respecte trop la démocratie, ne serait-ce que formellement.

Je n'aime pas qu'on triche.

***

Et le Parti Québécois... Hee... Ben... C'est quoi ça? Le Nous... Qui ça, Nous? Moi aussi? Je suis un Sauvage. J'espère que je ne Nous dérange pas trop.

***

Il me reste les Verts ou Gauche Solidaire. Je pourrais voter pour l'un ou l'autre, en disant que je suis contre la dictature à Cuba. Ne serait-ce que pour me dissocier de cet élément de leur pensée politique que je trouve bête à en hurler. Pour le reste, il y a des atomes crochus. Je me sens plus social-démocrate que nationaliste. Plus écolo que nationaliste itou. Bref, je ne suis pas nationaliste. Mon pays, c'est l'Île de la Tortue. Megwetch! Je n'en démords pas, par Glouskap!

À bien y penser, je ne voterai pas plus pour les Verts que pour les Solidaires.

Je vais voter pour qui, sinon pourquoi?
***

Il n'y a pas de candidat indépendant dans mon comté. S'il y en a un, qu'il se nomme. Peut-être que je voterai pour lui, pour elle.

***

Je pourrais aussi annuler mon vote. Ce qui me semble toujours un peu frustrant. J'ai annulé mon vote plus souvent qu'autrement au cours des dernières années. Je me déplaçais pour déposer un ridicule bulletin blanc, tout ce que j'avais trouvé pour protester, faiblement, contre la démagogie et le cynisme politique.

Bon ben, kwey!