vendredi 17 octobre 2008

POST-SCRIPTUM SUR ORIMHA

Suite à mon billet de ce matin, je me dois d'ajouter ce post-scriptum. Il y a eu une télésérie sur Radisson, à Radio-Canada, dans les années '50. Cela n'a pas très bien vieilli et on sent encore l'influence de l'abbé Groulx dans le scénario. Le Radisson de cette télésérie est rasé de près et parle comme Robert-Guy Scully. Cela ne colle pas du tout au personnage.

L'annonce dans le générique date un peu: «C'est l'histoire d'un homme aux prises avec le destin. C'est un aventurier. C'est un découvreur, coureur des bois, trafiquant avec le Sauvage (sic!), il déchira le voile qui enveloppait le grand Nord-Ouest. Voici Radisson!»

Le Radisson réel, selon ce qu'en rapportent les études historiques, était trapu et édenté, il lui manquait une oreille et plusieurs doigts.

C'était bien sûr un conquistadore, mais il est mort dans l'anonymat et sans le sou, ce qui rachète ses crimes en quelque sorte.

Il était pleinement autochtone. Il n'était plus Radisson mais Orimha, un parfait anti-héros.