dimanche 19 octobre 2008

JE LES AI CRISSÉS DEHORS À COUPS DE PIEDS DANS LE CUL!

Je viens de trouver les hosties de sales qui parasitaient mon blog en y foutant des annonces de lingerie sexy et de voyance-mon-cul. Out! À grands coups de pieds dans le cul!

Méfiez-vous des compteurs... Eh oui! Je voulais savoir combien de lecteurs et de lectrices circulaient sur mon blogue et je suis allé chercher un beau petit code en html chez machin-truc-point-com dans lequel s'est inséré de manière frauduleuse des pubs stupides.

Ma blonde m'a dit «Et si c'était le compteur?» Et moi j'ai dit: «Les tabarnaks!» J'ai ouvert Blogger et j'ai effacé mon compteur avec l'écume au bord des lèvres. «R'venez p'us jamais icitte mes ciboires!» Deux ou trois clics et cette fenêtre pop-up qui me faisait l'effet d'avoir un poteau de téléphone dans l'cul s'est éteinte à jamais.

Méfiez-vous, oui méfiez-vous des compteurs, des comptables, de la lingerie sexy et de la voyance-mon-cul!

Je compte sur vous pour continuer de me lire. Je vous ferai d'encore plus belles publicités si celles que je viens d'enlever vous manquent.

Je ne vous compterai plus jamais, promis! Je sais que vous êtes nombreux, assez pour que je me garde une petite gêne quand il me prend l'envie d'être vulgaire comme je le suis naturellement dans ma vie de tous les jours. Évidemment, je ne changerai pas. On ne demande pas à un vieux singe de changer. Eh oui, je suis un ogre de barbarie... Le double de Shrek avec plus de cheveux.
C'est à prendre ou à laisser.