mardi 1 juin 2010

Radiographie de l'artiste engagé

Y'a des crétins pour qui tout le talent d'un artiste se fonde sur ses engagements politiques.

On peut fausser tout en chantant si c'est pour dire des trucs qui plaisent aux vieillards qui se chargent de donner de l'argent aux artistes engagés.

Il ne suffit que de dire les mots magiques, d'énoncer le nom de tel ou tel patriarche ou barde qui faussait, et vous voilà lancé dans la business de la propagande cheap. Vous voilà devenu vieux avant même que d'avoir été jeune.

Vous mettez votre guitare ou bien votre luth en bandoulière et vous chantez la nation, la patrie qui souffre, les géants du passé et toute cette bouillabaise de vieux poissons pourris aux yeux gluants et globuleux.

Vous faites la tournée des maisons de la culture et des temples de l'ennui.

On vous récompense en augmentant un peu vos prestations d'aide sociale.

4 commentaires:

  1. On se dit que c'est peut-être une blague. Ensuite on est touché que tu oses nous montrer ainsi ce flanc si vulnérable.

    Enfin, d'engagés, y a Sardou… mais y a Cohen, aussi.

    — Un crétin

    RépondreSupprimer
  2. Y'a aussi McComber... et un peu Bouchard... un autre crétin de gauche qui passe son temps à casser du sucre sur ses camarades.

    RépondreSupprimer
  3. Deux gros ivrognes, si on se fie aux rumeurs.

    RépondreSupprimer