lundi 13 avril 2009

Voilà le temps du vélo


Les balais mécaniques sont passées dans les rues de Trois-Rivières pour enlever tout ce sable qui s'est accumulé tout au cours de l'hiver.

Mon vélo est prêt à prendre la route.

Celui de ma blonde aussi.

Bientôt, je roulerai en ville ou bien à la campagne à la recherche de nouveaux environnements. J'irai revoir les canards malards, les brochets et les hérons, les herbes marines, les eaux vertes, les nuages.

Le vieux est encore capable de donner quelques coups de pédale. Et le ventre, comme à chaque année, va dégonfler un peu jusqu'à l'automne.

Pour le reste, je prends ça comme ça vient aujourd'hui. Congé, doux congé. Fuck mon blogue!

***

En supplément: ceci.

Cela.

Ceci.