mardi 14 avril 2009

Une histoire d'amour qui n'en est plus une

Jack s'est séparé de Rita. Jack buvait trop. Rita puait des pieds. Pas besoin de dire que c'est Rita qui est partie la première, parce que l'alcool crée des situations encore plus désagréables qu'un pied qui pue. Je dis un pied parce que Rita, que vous ne connaissez pas encore, s'est fait scier une jambe suite à un accident d'auto. Ce qui fait qu'elle boîtait, parce qu'il est difficile d'avoir un marcher naturel avec une jambe artificielle, d'autant plus s'il vous manque des côtes et la moitié du bassin. Avant l'accident, elle puait des deux pieds.

Jack a couru pendant des mois après Rita qui ne voulait plus rien savoir. La dernière fois, elle a même téléphoné aux policiers pendant qu'elle le tenait à distance avec sa canne pour l'empêcher d'entrer. Jack a continué de boire et le soir il ne disait rien, il continuait à boire, et pas moyen de lui parler d'autre chose que de la bière ou des shooters qu'il avait pris la veille, l'avant-veille et toutes les veilles qu'il traînait depuis des lustres dans sa pauvre vie de pochard antipathique au regard brouillé par les prolégomènes du delirium tremens.

Rita possède maintenant un lecteur mp3 et elle télécharge des chansons de Georges Hamel.

Jack s'est acheté un paquet de cigarettes Prest-o-Pack, comme d'habitude, et y'a toujours pas de femme dans sa vie.

Rita sort avec un marchand de matelas usagés qui a probablement la gale si l'on se fie aux bobos qui bourgeonnent à ses poignets. Il se vend de la lotion pour ça, gros cave!

Le père de Jack s'appelle Émile et vit dans un foyer pour vieux où il fait des patiences avec un jeu de cartes auquel il manque trois cartes: le deux de trèfle, le sept de carreau et la dame de pique. Il a quatre-vingt-quatorze ans et ne boit rien d'autre que de l'Ensure, un supplément alimentaire qui goûte le chocolat au lait et le boudin cru. Sa mère est morte.

Rita n'a pas d'enfants. Ses parents ont été adoptés et elle ne les a jamais connus.

Voilà le fin fond de cette histoire d'amour qui n'en est plus une.