mardi 28 avril 2009

Je suis le meilleur


Non! Non! Non! Je ne parlerai pas de moi ce matin. Pas du tout.

Pas question d'employer la première personne du singulier, comme dans «je» suis beau.

Tout le monde parle tout le temps de son ego, comme s'il détenait quelque chose de plus précieux que son voisin. C'est lamentable.

Non! Je ne parlerai plus à la première personne du singulier, comme dans «je» suis le meilleur.

Le narcissisme est tellement dans l'air du temps qu'il faut nécessairement faire preuve de fatuité que de toujours s'en remettre au je, comme dans «je» m'épate.

Oui, je frise naturel.

Oui, j'écris bien.

Je sais tout ça mais je ne ferai pas comme tous ces journalistes à la petite minute qui ne font que donner leur opinion qui ne vaut pas mieux que la mienne, ce qui me déçoit parfaitement.

Je savais que mes opinions ne valaient rien. Je m'attendais à ce que les leurs valent quelque chose. Déçu, je suis déçu de tous les je.

Bon, je vais finir ça en beauté.

Je suis libre.