samedi 25 avril 2009

Le Grand Chef de Twois-Wivièwes























Je travaille intensément sur mes tableaux en ce moment. Je viens tout juste de vernir cette toile, à gauche. Elle s'intitule «Le Grand Chef de Twois-Wivièwes».

C'est peint à l'acrylique sur une toile de format deux pieds et demi de hauteur par trois pieds de largeur. Les enchères partent à six cents dollars.

Cela débute maintenant et cela se termine, mettons, jeudi prochain.

Faites vite. C'est le ménage du printemps. Tout le monde est fatigué du papier peint et du replâtrage.

Tout le monde veut boucher ses tous avec les tableaux de Gaétan, alias Bouchard Gaétan.

Et puis c'est mystérieux, n'est-ce pas, plein de contrastes et de coups de pinceaux.

Une aubaine, je vous dis. Et ça part à six cents piastres.

C'est du vrai art métis daltonien d'ascendance anishnabé de Twois-Wivièwes.

Merci beaucoup.