lundi 5 juillet 2010

LE TEMPS DES FLEURS SE POURSUIT DEVANT L'HÔTEL DE VILLE DE TROIS-RIVIÈRES

Ce qu'on va chanter ce soir devant l'Hôtel de ville de Trois-Rivières:

(Sur l'air de la chanson Le temps des fleurs)

Devant l'Hôtel de ville de Trois-Rivières-heu
Où nous sommes allés manifester
Nos voix criblées de joie sortaient de l'ombre-heu
Et nous écoutions nos coeurs chanter

C'était le temps des fleurs
ON IGNORAIT LA PEUR
Les lendemains avaient un goût de miel
Ton bras prenait mon bras
Ma voix suivait ta voix
On était jeunes et on croyait au ciel

LALALA (REPRIS À L'INFINI PAR UNE FOULE EN LIESSE...) :)

2 commentaires:

  1. On a fixé les règles de la démocratie sans vérifier si ses valeurs étaient bien comprises de tous, surtout par ceux qui nous représentent!

    RépondreSupprimer
  2. Dans l'obscurité, ça ne prend que la lueur d'une chandelle pour disperser les ténèbres.

    RépondreSupprimer