jeudi 15 octobre 2009

VOTER, C'EST PAS TROP DEMANDÉ...

Il y a des phrases toutes faites qui ne sont pas tout à fait des niaiseries. Comme celle-ci, que l'on entend si souvent qu'on ne sait même plus à qui l'attribuer: si tu ne t'occupes pas de la politique, la politique s'occupera de toi.

Cela dit ce que ça veut dire.

On peut changer les choses au moins une fois tous les quatre ans. Il y a des pays où des gens se font battre à mort juste pour avoir demander le droit de mettre un X sur un bulletin de vote. On peut bien les envoyer se faire foutre, mais moi je suis trop sensible et calice ça m'émeut.

Donc, je vais voter, comme si j'allais porter une couronne mortuaire au gus qui s'est fait arracher les ongles en quelques coins reculés du globe où des charognes despotiques, des hosties de crosseurs pas d'allure, s'en donnent à coeur joie, font tout ce qu'ils veulent, bâtissent des pyramides en stucco et disent qu'il faut traiter le peuple comme un enfant qui ne sait rien et ignore tout.

Eh bien l'histoire du peuple qui ne sait rien, je vous la crache au cul, tyrans, despotes et autres boss des bécosses de ce monde mené par la bêtise parce que les gens intelligents n'ont pas assez de courage.

Debout, les brillants! Il y en a dans toutes les classes, des gens qui voient clairs, qui savent distinguer le vrai du faux, le bien du mal, la beauté de la laideur, l'humanité du la barbarie. Et bien que je sois un animiste aborigène de religion, je leur rappelle que tout le monde doit porter sa fucking croix. À moins d'un empêchement majeur, dont une flèche en travers de la tête ou bien le feu de votre cheminée pas ramonée qui fait flamber votre bloc en deux temps trois mouvements. J'accepte aussi une maladie grave et incapacitante. Mais pas beaucoup plus.

Voter, c'est pas la fin du monde.

Des pleins de marde, il y en a sur le globe, croyez-moi, et si l'on ne vote plus, croyez-moi aussi, il y aura encore plus de crosseurs pleins de marde au pouvoir dans toutes les sphères de la société.

On a rien trouvé de mieux qu'un X sur un bulletin de vote pour changer le monde, hormis les oeuvres complètes des Beatles et l'Internet, qui permet à pleins de types comme vous et moi de s'exprimer directement sur la place publique, sans intermédiaire, en toute liberté.

Alors pourquoi avoir peur, hein?

Lâchez vos pseudonymes et affichez-vous.

Ayez des couilles, homme, femme ou les deux en même temps. Ayez du clito. Je sais pas quoi. Prenez le pouvoir. Commencez par calissez un X sur un bulletin de vote. N'importe où. Et si ça ne fait pas votre affaire ce que vous voyez sur le bulletin de vote, eh bien ayez les couilles de vous présenter vous-même et qu'on n'en parle plus.

***

En passant, au risque de me répéter, il y aura des élections à Trois-Rivières le 1er novembre prochain. On peut même voter par anticipation le 25 octobre, pour ceux qui ne veulent pas voter le lendemain de l'Halloween, le jour des morts...

Il y a deux candidats à la mairie. Un qui manque d'éthique et un qui en veut plus.

Celui qui en manque sait que son meilleur allié est la force d'inertie.

Votons Trifluviens et Trifluviennes, s'il-vous-plaît! Votons! De Sainte-Marthe à Pointe-du-Lac, allons crisser notre X sur un bulletin de vote, comme des vrais. Arrêtons de jouer aux lavettes.

1 commentaire:

  1. http://www.meslecturesleblogue.com/2009/10/you-houuuuu-allo-la-terre-elections.html

    Je suis parfaitement d'accord avec toi ....

    RépondreSupprimer