samedi 9 juillet 2016

On ne saurait vivre sans espoir

On ne saurait vivre sans espoir.

Cela me semble une évidence qui se passe d'explications.

Pourtant, cela peut expliquer notre attitude face aux attentats, aux guerres et même à cet hypothétique conflit nucléaire qui plane au-dessus de nos vies.

Les attentats sont des actes isolés de fous fanatiques qui digèrent mal.

Les guerres sont des événements qui se produisent rarement sur nos rives.

Et la dévastation nucléaire ne peut être qu'une hypothèse puisque même les riches aiment se faire dorer la pilule au soleil.

À l'instar de Pangloss, le philosophe de Candide, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Pourquoi en irait-il autrement?

L'homme ne saurait vivre sans espoir et sans naïveté.

Il lui faut des sports, des divertissements et des drogues pour engourdir sa conscience, voire sa lucidité.

La vérité toute crue, c'est que le monde va mal.

L'OTAN envoie des troupes aux frontières de la Russie pour l'encercler. Les États-Unis avaient avisé l'URSS en 1964. Il y aurait des représailles nucléaires si elle ne retirait pas ses missiles de Cuba. Cinquante-deux ans plus tard, l'OTAN fait encore pire en installant des armes de destruction massive en Ukraine, en Lettonie ou en Pologne, dans la cour arrière des Russes.

La Corée du Nord teste un missile nucléaire par mois.

Les mercenaires de l'État islamique, financés par des corporations occultes qui ont tout intérêt à entretenir le chaos au Moyen-Orient, menacent l'idéal que nous nous faisons d'une humanité qui rit, danse et fait l'amour tendrement.

L'ennemi d'hier devient notre ami. L'ami d'hier devient notre ennemi. On fait accroire n'importe quoi au peuple pour ensuite s'emparer de ses enfants. On en fera de la chair à canon dans des guerres où l'on se fait tirer dessus par les armes que nous avons vendues à nos soi-disant ennemis.

On ne saurait vivre sans espoir...

Il vaut mieux oublier tout ça et faire comme si tout allait bien.

Il y a encore de beaux programmes de télévision.

Bientôt ce sera les jeux olympiques de Rio.

L'Internet foisonne de petits clips comiques.