jeudi 28 juillet 2016

La folie c'est répéter la même citation sans savoir d'où elle vient

Il m'arrive souvent de tomber sur une belle citation attribuée à Albert Einstein. Le problème c'est que je doute de l'authenticité de la citation. Il y a tellement de citations apocryphes qui circulent dans le monde qu'on a tort de ne pas s'assurer de la référence exacte.

Albert Einstein, plus que tout autre, est souvent victime de ce genre de falsifications. Le seul énoncé de son nom donnerait raison à n'importe quel primate. Comment peut-on douter des propos d'un tel génie? On le peut sans doute si ce génie n'a rien dit de tel...

J'en viens à cette phrase que j'ai si souvent entendue et que je ne trouve encore nulle part dans l'oeuvre de Albert Einstein: "La folie c'est se comporter de la même manière en s'attendant à un résultat différent." Que ce soit Einstein ou Tartampion qui ait dit cela, il n'empêche que cela me semble sensé.

Selon un texte de Michael Becker que j'ai lu sur l'Internet, Einstein n'aurait jamais dit ça. Il semble même que cette phrase ait été aussi attribuée à Benjamin Franklin et Mark Twain... Je ne suis donc pas le seul à en douter.

C'est d'autant plus ennuyeux que je trouve cette phrase géniale et porteuse de sens.

Le mythomane qui l'a inventé aurait dû se l'attribuer à lui-même au lieu de jouer avec notre esprit.

***

Une autre citation célèbre est attribuée faussement à Voltaire: "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire." Il n'aurait jamais écrit ça. La méprise proviendrait d'un ouvrage de Evelyn Beatrice Hall publié sous le pseudonyme de S.G. Tallentyre en 1906 sous le titre The Friends of Voltaire. Elle y résumait une attitude de Voltaire. C'était comme si Voltaire disait ça. Ce n'était pas pour dire qu'il le disait vraiment... Et maintenant, on entend des tas de gens répéter cet aphorisme à gauche et à droite. "Comme Voltaire disait:..."

Voltaire ne disait ni n'écrivait cela.

***

Par conséquent, il serait plus raisonnable de n'employer que des citations que nous avons vraiment vu passer sous nos yeux, malgré l'effort intellectuel que cela requiert.

On ne passerait pas pour quelqu'un qui s'en tient aux idées reçues ou bien à l'exégèse des lieux communs.

On n'aurait pas l'air d'un tata qui s'arroge quelque autorité intellectuelle à rabais.

***

Je suis parti dans une toute autre direction que celle que j'avais prévu de prendre en m'installant devant mon clavier. Je voulais reprendre cette citation de Einstein que je trouvais appropriée pour juger de l'état du monde.

Par contre, cela me chicotait de ne pas l'avoir lue de mes yeux lue. Je me suis dit que j'allais parcourir le web pour lire autour de la référence exacte. J'aurais lu en un rien de temps une vingtaine de pages dans le texte original pour me faire une idée juste de la citation. Malheureusement, tout concourrait pour faire de cet excellent trait d'esprit une citation apocryphe. Du coup, j'en ai perdu mes moyens et mon propos... Au lieu de vous parler de la politique, du monde des idées fixes et autres balivernes, j'ai tout bonnement sombré dans une démonstration emberlificotée de points de vue didactiques.

Je m'en veux presque.

C'est pourtant le prix à payer pour l'honnêteté intellectuelle.

Aucun commentaire: