mardi 11 janvier 2011

Ti-Cok et les valeurs démocratiques de notre belle société

Georges Brunelle pouvait sembler malcommode à première vue. Il en avait contre le ciel et la terre, aux dires de témoins dont la crédibilité ne valait rien. L'idée que l'on se faisait de Georges Brunelle, à première ouïe, c'était qu'il gueulait pour oui, pour non et pour rien.

-I' parle des z'affaires qu'on comprend même pas! disait Germaine Sansfaçons, une mégère de soixante-quinze ans qui médisait de tout un chacun. I' dit qu'la terre tourne autour du soleil! Pour vouère si ça nous intéresse ça! Ma grand-mère disait que l'monde allait s'détruire en allant dans l'ciel! Check aujourd'hui les avions pis toutte! E'l'monde va en Floride pis t'es jamais sûr de r'venir!

Bon, en fait personne ne connaît vraiment Georges Brunelle. Mais tout le monde s'entend pour dire que Germaine Sansfaçons est une pie qu'il vaut mieux éviter. Sans quoi tout le quartier saura qui vous êtes, surtout sur votre plus mauvais jour. Elle détecte ça, vos mauvais jours. Parce que tout le monde est idiot, sauf elle. Ce qui est vraiment le comble de l'idiotie. Elle en fixe la limite. Nous lui devons tous au moins ça dans le quartier.

Germaine travaille à chaque élection, évidemment. Pour les rouges ou les bleus.

-Moé, en autant qu'i' paye le Ti-Cok! qu'elle avoue candidement.

Le Ti-Cok, c'est le nom de la rôtisserie qui sert à prix modique du poulet, des frites, un contenant de sauce, un contenant de salade de chou et une moitié de pain hamburger grillé.

Si Ti-Cok n'existait pas, plus personne ne s'intéresserait à la politique. La démocratie moderne est fondée sur Ti-Cok. Oui monsieur. Oui madame.

Si vous n'êtes pas d'accord avec cette assertion, vous n'avez qu'à m'envoyer un chèque au montant de 5000$ pour que je sois d'accord avec vous. Voici mon courriel pour plus de détails à ce sujet: bouchard.gaetan@gmail.com

Je me garde le droit de vous ignorer à jamais si d'aventure vous vous risquiez à m'insulter. Je respecte l'ignorance en l'ignorant. Je regarde droit devant moi et au-dedans de moi dans la vie. Merci beaucoup.