samedi 29 janvier 2011

La démocratie est en marche à Trois-Rivières?

Le maire de Trois-Rivières me fait penser à un acteur de film muet. Chaque fois qu'il vient pour agir ou pour parler, il reçoit un piano à queue sur la tête. Tout le monde rit plus ou moins jaune parce qu'on finit par se lasser de ces comédies rudimentaires. Elles se répètent ad nauseam depuis trop longtemps. Elles font honte à la démocratie et aux Trifluviens.

La comédie est finie.

Comme le disent les Tunisiens et les Égyptiens: «Dégage!»

En passant, ils utilisent beaucoup les médias sociaux pour faire de la démocratie, là-bas. Ce n'est pas inutile d'avoir son compte Google, Facebook, Tweeter, Hotmail, YouTube, etc. Les médias traditionnels vont chercher leurs infos... sur l'Internet! Et que cherchent-ils? Des images d'internautes, des rumeurs qui grondent, n'importe quoi. Comme une grosse pancarte où ce serait écrit: «Dégage!»...

Nous sommes à mille contre un au jeu des médias sociaux. Nous pouvons gagner. Nous pouvons vaincre la peur. À quand la prochaine marche dans les rues pour demander la destitution du maire de Trois-Rivières et de son conseil de pantins? Qui part l'annonce sur Facebook? Qui emmène son cellulaire et prend des vidéos?