mercredi 12 janvier 2011

Poupette

Il est frisé comme un mouton. Il regarde toujours ses souliers. Ne dis jamais bonjour. C'est comme s'il vous craignait, vous et le monde.

Il est recourbé et plus grand de pattes que de corps. Il a le regard d'un écureuil. Quarante ou cinquante ans.

Son petit chien est frisé. Il a une boucle dans ses cheveux. C'est donc une chienne.

-R'viens icitte Poupette! qu'il dit quand elle vient pour vous renifler les tibias, à votre passage.

Et il la ramène d'un coup de collier en faisant semblant de ne pas vous voir, n'acceptant même pas votre bonjour, comme si le monde ne savait plus vivre!

7 commentaires:

  1. un pur morceau d'anthologie, ce "p'tit popy" !!

    RépondreSupprimer
  2. Vu dernièrement: un couple ,a un bout de la laisse le monsieur,à l'autre bout le chien, à l'arrêt reniflant le gazon ,et la dame à côté:
    - Pousse, pousse...

    RépondreSupprimer
  3. Oups!celui-là a passé tout dret!

    C'est drôle pareil ce rapport à la vie, exit ses semblables et place au chien qui promène son maître au bout de la laisse comme le mustang qui promenait son cowboy au bout du lasso,l'cowboy, pourtant bin certain du contraire.
    __Awoye icitte Finette, viens vivre à ma place, moé ch'pu capable.

    RépondreSupprimer
  4. «Le p'tit Poppy» en question c'est le titre d'une chanson de Michel Pagliaro, un grand rocker québécois.

    ***

    Test concluant MakesmewonderHum?

    RépondreSupprimer
  5. _ Fuuu fuuu.One,two,one,two.

    __I guess so, donne moi donc un Si bémol simonac au lieu de niaiser avec le p'tit chien.

    RépondreSupprimer
  6. En si bémol? Ok. Mes doigts sont déjà sur les frets. Yeah. We're gonna play some blues dude.

    RépondreSupprimer