mercredi 5 janvier 2011

Fragment retrouvé d'un dialogue philosophique (rédigé autour de l'an 250)

(...)

CRAETINUS - Eh quoi, mon ami! La vie ne vaut-elle pas mieux qu'un plat de fèves?

MORONUS - Certes Cretinus, mais qu'en est-il de l'insolubilité de l'âme?

CRAETINUS - Je n'en sais rien ma foi.

MORONUS - Moi non plus.

CRAETINUS - Mange tout de même tes fèves tandis qu'elles sont chaudes. Ça se digère mieux, Moronus.

MORONUS - Carpe diem! Miam! Miam!

(...)

***
Note: Ce fragment a été retrouvé dans une vieille cruche, à Trois-Rivières. Un père franciscain a rapporté ça d'Italie. Le temps a détruit la majeure partie de cet ouvrage qui devait représenter l'équivalent de 500 000 mots. L'auteur pourrait être Posidonius de Naples et serait en quelque sorte le premier fragment trouvé à ce jour de ce qui a pu constituer son oeuvre. Posidonius s'est rendu célèbre, entre autres, pour sa sauce au poisson. Vendue partout dans l'Univers, c'est-à-dire dans l'Empire romain, on s'en servait pour ajouter de la saveur à tous les plats. Il était petit et chauve selon Ridiculus de Lutèce, un auteur dont une seule phrase nous soit parvenue: «Posidonius de Naples, auteur du célèbre dialogue de Moronus et Craetinus, était petit et chauve.»

Le fragment est entreposé au Centre des études latines et médiévales de Saint-Pain-Bénit-Nord, un village du Québec très attrayant. Le Centre est situé à deux pas du Garage Jos moteurs & tracteurs inc. Le Centre ne dispose malheureusement plus de téléphone et d'électricité. Vous pouvez rejoindre Raymond Belladone, le responsable du Centre, en envoyant une note au Garage Jos moteurs & tracteurs inc.