vendredi 19 mai 2017

Je ne suis pas photographe

Parc Pie-XII, Trois-Rivières
Je ne suis pas un photographe. Un photographe, ça connaît les filtres, les angles, les textures. Moi, je ne connais rien de tout ça. Je dirais même que je n'ai pas cette curiosité. Cependant, j'ai un Iphone. Et il est bien pratique pour prendre deux ou trois cents photos en moins de quinze minutes. Je procède ensuite par élimination afin de ne conserver que les deux ou trois meilleures selon l'état de ma subjectivité.

Par contre, je suis un peu peintre. Je fais référence intuitivement à des notions d'équilibre que je découvre de façon tout à fait fortuite, comme tout le reste par ailleurs. Picasso, auquel il serait présomptueux de me comparer, n'en disait pas moins des paroles qui m'inspirent. Il disait, entre autres: «Je ne cherche pas, je trouve.» C'est aussi mon attitude, voyez-vous. Peut-être suis-je atteint de la même maladie... Je trouve, en effet, tout ce que je ne cherchais pas. Je laisse les autres chercher, comme je l'ai toujours fait. Cela fait partie, j'ose le croire, de mon identité. J'ai bien plus affaire avec les nuages qu'avec les microscopes.

Je n'ai jamais travaillé avec une règle et un compas. Il convient de m'oublier pour tous travaux de précision. Je ne mépriserai jamais ceux qui ont cette vertu. Mais ce n'est pas la mienne. La mienne est de couper le noeud gordien en toutes circonstances.

***

Je m'éloigne un tant soit peu de mon sujet, comme toujours. Je voulais plutôt mettre l'emphase sur cette série de photos que j'ai prises ce matin. Elles ont ce petit quelque chose qui vaille la peine de les partager avec vous. Ce sont des photos prises dans l'environnement urbain du centre-ville de Trois-Rivières. Rien d'envoûtant comme les montagnes Rocheuses, le Rocher Percé ou la Terre de Feu. Pourtant, la nature s'y manifeste tout de même après un long sommeil hivernal. Et, à vrai dire, cela m'émeut.

Voici donc ces photos dont je vous parle trop sans même vous les montrer. Pardonnez-moi tous ces mots que j'aurais dû taire pour ces images qui en valent au moins mille.

Parc Pie-XII, aire de basketball

Moi-même la tête dans les nuages...


Interdit de ceci et cela au Parc Pie-XII dans l'aire de skate-board




















Parc Victoria

Un écureuil sur un fil électrique de la rue McDougal

Cet arbre ne se laissera pas déraciner facilement...

L'arbre qui ne se laissera pas déraciner facilement...

Une petite forêt pousse au pied d'un vieil arbre.

Vue du dessous.

Pollen.

L'ombre de moi-même.

Poubelle avec vue sur le rond-point de la Couronne.


Goéland au Parc Pie-XII.

Le même goéland qui s'envole.

Saules pleureurs et étang du parc Pie-XII vus d'entre les branches.


Danger.



Aucun commentaire: