lundi 3 octobre 2016

Cordes à linge dans la P'tite Pologne

La P'tite Pologne est un quartier célèbre de Trois-Rivières qui occupait le territoire de l'ancienne paroisse de Saint-François-d'Assise. Elle s'appelait ainsi parce qu'on y retrouvait des immigrés polonais dans le tournant des années '30. Il y avait aussi des immigrés de la Rive Sud, dont la famille de ma mère.

Ce fut le décor de mon enfance. Un décor qui avait pour scénographie des cordes à linge.

Voilà pourquoi ce thème est récurrent dans mon oeuvre picturale.

Les cordes à linges représentent la promiscuité, la proximité et l'intimité de nos vies dans ces quartiers dits populaires.

C'est ma manière d'aimer le monde qui m'a vu naître et celui qui me verra probablement mourir.