jeudi 29 septembre 2016

Je suis multiculturaliste

-Paix et longue vie!
-Longue vie et prospérité!
Sagesse du salut vulcain...
Je me sens peu d'affinités avec les ultranationalistes, les patriotes revanchards, les gens qui veulent partir une énième croisade contre les musulmans, les animateurs de radios-poubelles, les xénophobes-qui-ne-sont-pas-racistes-mais, les rednecks, les cous-bleus et autres souches pourries de notre terroir.

Je suis indépendantiste parce que je suis humaniste. L'humanisme ne peut pas se conjuguer avec de grands ensembles impersonnels et des statistiques ronflantes où tout le monde est dépossédé dans l'intérêt des banquiers et de leurs serviteurs.

Cela dit, je suis tout aussi en faveur du multiculturalisme que ne peut l'être un certain Justin Trudeau. Je ne vois pas de mal à célébrer la différence et à laisser à tout un chacun la possibilité de vivre sa vie et de définir sa culture comme il l'entend, dans les limites imposées par la loi et l'attachement à des valeurs de base comme la liberté et l'égalité des sexes. Le Code criminel punit un certain nombre de délits, dont la lapidation. Il n'est pas nécessaire de greffer des lois par-dessus des lois déjà existantes. Il est même contre-productif de s'inventer des scandales en les puisant dans les journaux jaunes et autres média de bas étage.

Ma culture n'est pas québécoise. Elle est universelle. Diogène le cynique y est tout aussi vivant que La Bolduc, Louis Armstrong ou William Shakespeare. Ma culture est un work in progress. Je ne l'ai pas définie pour toujours et il s'y ajoute tous les jours de nouveaux éléments auxquels je me rattache par goût et affinités. Je ne laisse pas les ayatollahs décider ce qui est bon ou mauvais pour moi. Ni les prêtres. Ni les sociologues du Journal de Montréal. Ni les politiciens.

Défendre le crucifix, les bines au lard ou le déménagement le premier juillet m'est tout à fait indifférent.

S'attaquer aux étrangers me semble un échappatoire au vrai combat contre l'injustice sociale. Seuls des lâches peuvent s'en prendre à des naufragés ou des immigrés. D'autant plus que nous sommes tous des naufragés et des immigrés dans le contexte d'une économie disgracieuse et inhumaine qui nous traite comme des indigènes que l'on peut déposséder et piller à volonté, où que l'on se trouve sur cette misérable et pitoyable planète.

***

Je reviens souvent à Roméo et Juliette pour illustrer mon propos quant à mon refus d'accorder une préséance à l'histoire sur l'amour.

Les Montaigu et les Capulet se tapent sur la gueule depuis des années. Roméo Montaigu et Juliette Montaigu devraient se détester. L'histoire leur enseigne qu'il doit en être ainsi.

Pourtant, ils s'aiment, en dépit de l'avis et des leçons des vieux cons.

Que les vieux cons s'étouffent avec leur dentier.

Laissons Roméo et Juliette s'aimer, tout simplement.

Laissons la vie suivre son cours.

La haine ne profite qu'aux tortionnaires du genre humain.



11 commentaires:

monde indien a dit...

Pas commode à faire le salut vulcain ! ; )

Gaétan Bouchard a dit...

@Monde indien: Ha! Ha! T'es pas le premier qui me dit ça... Je dois être un Vulcain... ;)

monde indien a dit...

Je suis multiculturaliste aussi -
Pour autant quand on l ' est , il y a une notion , aussi valeureuse que celle de désobéissance civile , qui est celle du devoir d ' ingérence - on peut l ' appeler aussi devoir d ' assistance à personne en danger -

Gaétan Bouchard a dit...

@Monde indien: Je t'imagine facilement en hippie... ;)

monde indien a dit...

Merci si c ' est quelque chose de gentil - J ' ai été hippie , le suis toujours et le serai toujours - ce quelque chose que ce mouvement m ' a donné gratuitement - mais ce n ' est pas important - ce qui est important est juste d ' être humain et généreux - C ' est la vie magnifique ! - Toi tu es indien , quel bonheur ! -

monde indien a dit...

Je dois plutôt dire :
je t ' imagine en indien -

Gaétan Bouchard a dit...

@Monde indien: C'est un compliment, bien entendu. Je suis un tant soit peu hippie bien que je sois né en 1968. Tout me ramène vers cette époque. Faudrait bien que je me tape L'Antivoyage de Muriel Cerf...

monde indien a dit...

Tu es né en 68 ! quel signe du destin !
Connais pas Muriel Cerf - ai regardé sur google - ça a l ' air super -
N ' oublie pas Archaos- Christiane Rochefort a aussi traduit un petit livre de pensées+dessins de John Lennon - " En flagrant délire " -

Gaétan Bouchard a dit...

@Monde indien: Bien que j'aie des ancêtres indiens dans ma lignée je ressemble beaucoup plus à un Allemand ou à un Russe, bref à un Viking... Peut-être que les Indiens de l'Est de l'Île de la Tortue étaient eux-mêmes des Européens qui ont profité de la dernière glaciation pour descendre jusqu'en Virginie en longeant la banquise... C'est l'hypothèse qui pourrait expliquer les traits singuliers des Hurons, Iroquois et Algonquins... Quoi qu'il en soit, il n'y jamais eu de race pure nulle part sur Terre. Nous provenons tous du même singe, du même écureuil, du même lézard, de la même amibe...

Gaétan Bouchard a dit...

@Monde indien: Faut que je lise Archaos de Christiane Rochefort...

Gaétan Bouchard a dit...

@Monde indien: Pas facile de trouver Archaos à Trois-Rivières: aucune bibliothèque n'en a un exemplaire!