mardi 22 septembre 2015

ÉcrevisseMalin69

ÉcrevisseMalin69 désigne le pseudonyme que s'est donné Jean-Luc Martin pour se donner une vie qu'il n'a pas vraiment dans la réalité. ÉcrevisseMalin69 est vulgaire. Il dit le fond de sa pensée, aussi mesquine soit-elle -et, attention, sans aucune retenue...

Jean-Luc Martin est poli. C'est un larbin qui ne dit jamais un mot plus haut que l'autre. Il tremble devant l'autorité et adopte un ton mielleux pour tous ceux qui lui donnent des ordres. Il va chez le barbier aux deux semaines pour entretenir la même coupe de cheveux qu'il a depuis vingt ans: court derrière, court devant, court sur les côtés, avec une raie gominée pour une meilleure apparence. Il sent toujours le Irish Spring. Enfin, pas toujours. Il sent aussi le swing de temps à autres. Bref, Jean-Luc Martin est un gars bien ordinaire.

-Jean-Luc, va laver les chiottes! Jean-Luc va ramasser les bouts de bois dans la cour! Jean-Luc va aider l'étudiant à remplir le camion! que lui lance le contremaître de l'usine à tous les jours.

Il baisse la tête, Jean-Luc, et fait tout ce qu'on lui dit sans rouspéter.

ÉcrevisseMalin69 n'a peur de rien. Il est fédéraliste et de droite, évidemment. Il morigène tous les hippies, communistes, souverainistes et féministes avec lesquels il croise le fer sur Twitter, Facebook et autres forums de discussion sur l'Internet. Il dit à tous ces gogos de la gauche d'aller se faire enculer avec des vilebrequins, des dildos à crans d'arrêt, des cactus, des bâtons de hockey, des concombres marinés à l'aneth et tout ce qui est plus ou moins contondant.

S'il utilise un pseudonyme, c'est parce qu'il ne veut pas subir la vindicte de ces hordes de syndicalistes barbus qui ne sont pas vierges comme lui. Jean-Luc Martin est déçu que les femmes ne lui accordent pas d'intérêt dans la vraie vie. ÉcrevisseMalin69 leur envoie des giclées de sperme au visage en hurlant comme un démon.

À vrai dire, Jean-Luc Martin est un pauvre type.

Et son avatar, ÉcrevisseMalin69, est à la pleine mesure de sa vie de merde.