vendredi 29 mai 2015

Jonas Lavigne, prophète

Jonas Lavigne voulait voir depuis longtemps les baleines qui s'aventurent dans le golfe du grand fleuve Magtogoek (anciennement Saint-Laurent). 

-Je n'ai jamais vu les baleines nager dans le fleuve Magtogoek, qu'il disait. J'aurai bientôt cinquante ans. C'est le temps que je me déniaise. Je pars pour la Côte Nord en fin de semaine, foi de Jonas. Je vais enfin voir des baleines, oui monsieur!

Personne n'était vraiment là pour l'écouter. Jonas se disait ça pour lui-même.

La fin de semaine arriva. Et Jonas Lavigne prit le volant de son vieux Datsun pour se rendre jusqu'à Tadoussac via la route 138.

Il faisait beau et clair. Le mois de juin avait succédé au mois de Marie. Il y avait plein de fleurs et d'arbres dont on se fout de connaître les noms. De même que des oiseaux qui volaient. Des oiseaux noirs, blancs ou colorés; petits ou gros. 

-Quelle belle journée pour voyager! se disait Jonas Lavigne en écoutant sa vieille cassette huit pistes préférée de Paul Brunelle.

Arrivé à Tadoussac vers la fin de l'après-midi, Jonas Lavigne ne fit ni une ni deux pour s'embarquer sur un bateau qui promettait de s'approcher des baleines.

Cela prit moins d'une demie heure pour que le rêve de Jonas soit enfin réalisé. Huit baleines apparaissaient et disparaissaient dans le golfe à moins de trois mètres de l'embarcation.

-On est en plein d'dans! Bonyousse d'la vie! déclara Jonas Lavigne à un touriste chinois qui ne comprenait rien à ce qu'il lui disait mais qui lui souriait tout de même avec courtoisie pour ne pas le contrarier.

Jonas Lavigne se tenait trop près des garde-fous et, fou comme il est, il passa par-dessus bord et fût ensuite happé par une baleine qui n'avait encore rien mangé de la journée.

-Baptême! Ej' viens d'être avalé par une baleine! Comme Jonas dans la Bible! Est mieux de me r'cracher la tabarnak! Tiens, ej' va's la mordre par en-d'dans pour qu'a' m'restitue! Tiens ma calice! Gnang!!!

La baleine, pas habituée à ce genre de mets qui lui donnait des ulcères d'estomac, recracha Jonas ainsi que le Chinois qu'elle avait avalés tout rond.

Jonas et le Chinois furent repêchés par le commandant de l'expédition touristique.

-Vous l'avez échappé belle! Elle aurait pu vous recracher au milieu du golfe où on vous aurait jamais r'trouvés...

-Faites pénitence! hurla Jonas Lavigne. Le monde va périr! Vous êtes tous des pêcheurs et des enculeurs de mouches! Priez Dieu de vous sauver! Impies! Incrédules! Scélérats! 

Le Chinois disait à peu près la même chose mais personne ne le comprenait.

-我冷睾丸!qu'il disait avec véhémence. 我冷睾丸!

Le bateau accosta sur le quai de Tadoussac. Jonas Lavigne poussa sa vieille Datsun dans le fleuve et entreprit le voyage de retour à pieds.

Depuis, il prédit la fin du monde et la repentance d'un refuge d'itinérants à l'autre.

Il raconte à tout un chacun qu'il a été happé par une baleine et régurgité. Personne ne le croit, évidemment. Sauf le Chinois qui a décidé de l'accompagner un peu partout en criant 我冷睾丸!


Aucun commentaire: