dimanche 17 avril 2016

Depuis que le monde est immonde

Les repus ont réponse à tout. Leur opulence est en soi une réponse.

Ceux qui ont faim et soif de justice n'ont que des questions sans réponses.

Des questions que les repus balaient du revers de la main.

Il fût un temps où les repus disposaient d'une canne à pommeau d'or pour frapper la canaille qui entravait leur passage.

Ils pouvaient frapper sur tous les mendiants, métèques et sans-culottes qui osaient leur faire de l'ombre,

Quelques révolutions plus tard, les repus durent abandonner leur canne à pommeau d'or.

Cependant, rien ne changea vraiment dans leur tête.

Ils s'adaptèrent à une sale époque qui ne leur permettait plus, en théorie, d'avoir toutes les réponses.

Ignominie suprême, on permit même à la canaille d'émettre des questions, d'élire des représentants et de voter des lois.

Évidemment, les repus magouillèrent autant que faire se peut pour les priver de réponses et de représentants dignes de ce nom.

La seule réponse qui soit, pour eux et pour toujours, c'est d'atteindre le statut de repus. Un statut qu'ils accordèrent rapidement aux représentants en recherche de réponses.

Les repus se prêtent de mauvais coeur aux nouvelles règles.

Ils ne distribuent plus de coups de canne à pommeau d'or autour d'eux.

Ils préfèrent utiliser d'autres subterfuges,

Ils préfèrent usurper la démocratie et fouler du pied toutes les questions.

Ils préfèrent les matraques, les charges de la cavalerie légère et, si nécessaire, les bombes.

C'est comme ça depuis que le monde est immonde.


Aucun commentaire: