lundi 21 février 2011

Sortir le Québec du nucléaire

Il y a plusieurs raisons de sortir le Québec du nucléaire. Éric Notebaert en a trouvé au moins dix. Notabaert est médecin, professeur adjoint de médecine à l'Université de Montréal, président des professionnels de la santé pour la survie mondiale et membre du Mouvement Sortons le Québec du nucléaire. L'article est ici.

La manif pour le moratoire sur le gaz de schiste et pour la fermeture de Gentilly 2 s'est bien déroulée. Nous étions hier une quarantaine devant l'Hôtel Delta, à Trois-Rivières, pour rappeler aux Libéraux que le Québec n'est pas à vendre, que la santé publique doit passer avant toute autre priorité. Que la vie ne consiste pas seulement au fait d'exister.

La photo en exergue est de Al Barrett, le créateur de la bédé Atoman dont je vous reparlerai incessamment.