dimanche 26 juillet 2009

LE QUARTIER ST-PHILIPPE ET LA BEAUTÉ DE SES TERRAINS VAGUES


Personne ne coupe son gazon dans le quartier St-Philippe.

D'où cette chaleureuse apparence de terrain vague, un défi lancé à la tondeuse à gazon et autres pesticides qui ne tuent pas que les petites bébites, tout le monde sait ça.

Enfin, tout le monde le sait dans St-Philippe.

C'est ce qui donne tout le charme du quartier St-Philippe. C'est rempli de terrains vagues qui débordent de fleurs et d'herbes aux couleurs et formes d'une magnifique variété, avec de la vie, des insectes, des papillons, des oiseaux, puis de l'utilité mes amis, la transformation du monoxyde de carbone en oxygène. De la biosynthèse, les mecs. C'est pas super ça? Et il faudrait passer la tondeuse? Pourquoi donc?

Parce que les plantes ça nous donne de quoi de bon à respirer, tout le monde sait ça. Enfin, tout le monde sait ça dans St-Philippe.

Il y a bien cette vieille rabougrie au coin de la rue XYZ qui tient à ce que tout soit propre. Elle en travaille une christ de shot pour que son gazon soit coupé ras, dépouillé de toutes ses mauvaises herbes et parsemés de gugusses en pétrole synthétisé acheté à vil prix chez Liquidation d'entrepôt internationale.

Mais elle fait partie du décor et tout le monde finit par en rire avec une certaine bonhomie.

-Hostie qu'A s'force pour rien avec ses hosties de quossins lettes en plastoque!

***

Musique pas rapport.