lundi 28 novembre 2016

Le rêve de Maude Gariépy

Le rêve de Maude Gariépy, Acrylique 8 X 10 po.
 Je me suis concentré hier sur ce que je sais faire de mieux. L'art me sauve d'avoir à me justifier sur ma vision sans doute idyllique des droits de l'homme. Je serais un marginal sous tous les régimes politiques. Je vois toujours la petite bête noire dans le concert des réjouissances administratives. Je me sens étranger à tous les cultes religieux et autres dogmes paramilitaires. Je ne suis peut-être pas d'ici. Je serai peut-être toujours ailleurs...

Je me tourne toujours vers l'art pour m'éloigner de toutes les désillusions. J'entretiens mon idéalisme en dessinant des gros nez. Je reviens toujours à cette bulle dans laquelle je me réfugie depuis ma tendre enfance pour m'isoler des tracasseries humaines. Que le monde soit plat, cruel ou infâme, je finis par m'en battre les couilles. Je prends mes pinceaux, mes crayons et mes instruments de musique. Je décroche ma lune. Et j'aime simplement l'humanité telle que je me la représente, souriante, avec des gros nez.

Je travaille en ce moment sur plusieurs tableaux à la fois. Je m'amuse à peindre un type qui déambule tout fin seul dans une nuit d'hiver. Je peins aussi une patinoire extérieure avec tout plein de personnages. Je m'essaie aussi à de nouveaux thèmes sur des petites toiles que je barbouille de couleurs pour en tirer quelque chose qui relève presque du test psychanalytique. Je répands mes pigments au hasard puis j'en extirpe des éléments figuratifs.

Les deux petites toiles ci-contre témoignent de cette manie.

L'illuminé, Acrylique sur toile 6 X 8 po.
Je m'empresse de les partager avec vous.

Il vous est possible de les voir de vos yeux vus les samedis et dimanches après-midis, de 13h00 à 17h00, à mon atelier-galerie d'art sis au 448 de la rue Niverville à Trois-Rivières. Vous pouvez aussi me rejoindre via mon courriel pour venir me visiter.

bouchard.gaetan@gmail.com