samedi 21 mai 2016

La mer / Vernissage de Marie-Ève Larose à l'Atelier Silex

L'Atelier Silex nous conviait hier au vernissage de Marie-Ève Larose sous la formule d'un 5 à 7. La température était plus que clémente et consommer de l'art représentait une bonne manière de terminer la semaine. 

Marie-Ève Larose est étudiante finissante en arts visuels au Cégep de Trois-Rivières et devrait faire son entrée à l'Université Concordia pour la session d'automne. Son exposition s'intitulait La mer et nous offrait une installation tout aussi enveloppante que l'eau puisse l'être.

Au centre de cette mer intérieure, si je puis dire, il y avait les méduses, des animaux fragiles mais redoutables qui chassent leurs proies avec des tentacules venimeuses. Certaines espèces de méduses sont mêmes capables de se régénérer et sont considérés, pour cette raison, comme immortelles.

Il n'en faut pas plus pour susciter des liens avec la mer, la mémoire et l'éternité.

L'installation de l'artiste Marie-Ève Larose contribuait à exalter cette fragilité avec force.

Elle est encore toute jeune, mais on sent déjà qu'elle n'a pas fini de nous surprendre.

Évidemment, son oeuvre, en elle-même, se passe d'explications et méritait d'être savourée lentement comme une plongée dans l'inconscient.

Son univers surréaliste, tout aussi figuratif que conceptuel, est à découvrir.





2 commentaires:

monde indien a dit...

J ' aime bien le graph -
J ' aime les québécqois-es révolutionnaires -
Amicalement , Charles -

Gaétan Bouchard a dit...

@monde indien: on n'a pas d'argent mais on a du talent...