jeudi 5 novembre 2015

Wachiya Eeyou Ernie Moses



Je suis en panne d'inspiration ce matin et me permets donc de vous livrer cette chanson que j'ai écrite après avoir fait de la transcription dans le cadre d'une étude anthropologique des Cris de la Baie-James. Je suis, en effet, un auteur-compositeur-interprète amateur. J'accompagne cette chanson à la guitare et à l'harmonica. Je vous la ferai entendre un de ces quatre via Reverbnation ou quelque plateforme du genre. Pour le moment, je ne vous livre que le texte. Excusez-la!



Wachiya Eeyou Ernie Moses

Y'a parcouru sur ses raquettes
La distance d'la Terre à la Lune
Y'a affronté tous les grands frettes
Parce qu'l'hiver faisait sa fortune
I' mangeait d'la truite pis du doré
De l'orignal du p'tit gibier
De l'oie sauvage pis des bleuets
Avant qu'on détruise ses chalets

Refrain: 
Ernie Mo-oo-oo-ses
Ernie Mo-oo-oo-ses
C'est un trappeur
C'est un chasseur
C'est un Cri
Un Cri de Chisasibi
Wachiya Ernie Moses! Wachiya!

Pour produire d'l'électricité
Y'a fallu l'priver d'son métier
Quand les p'tits Blancs se sont pointés
Tous ses castors se sont noyés
L'Indien encor' s'est fait tasser
"Ôte toé d'là mon Géronimo!"
Y'a tous ses fils qu'il faut passer
On s'fout bien de tes animaux... Géronimo

Refrain
Ernie Mo-oo-oo-ses
Ernie Mo-oo-oo-ses
He's a trapper
He's a hunter
He's a Cree
A Cree from Chisasibi
Wachiya Ernie Moses! Wachiya!

C'est qui ça Robert Bourassa?
Ernie Moses i' l'connaît pas
Pourtant c'est l'nom qui donne à ça:
Le barrage Robert Bourassa...
Ce barrage qui est sur sa terre
Ne porte pas le nom de ses pairs
Ce barrage qui retient les eaux
Détruit les Cris efface leurs mots

Refrain:
Ernie Mo-oo-oo-ses
Ernie Mo-oo-oo-ses
C'est un trappeur
C'est un chasseur
Un Cri de Chisasibi
Wachiya Ernie Moses! Wachiya!
Eeyou istchee!

Finale:
Hou-hou-hou-hou-hou-hou
Hou-hou-hou-hou-hou
Eeyou!
Hou-hou-hou-hou-hou-hou
Hou-hou-hou-hou-hou
Eeyou!
Hou-hou-hou-hou-hou-hou
Hou-hou-hou-hou-hou
Eeyou istchee!
Eeyou istchee!


Gaétan Bouchard alias Makwa Grizzli
Paroles et musique

1 commentaire:

monde indien a dit...

Essaye de nous balancer ta musique sur ce blogue - tu nous fait baver - et vive la misique !