mercredi 4 novembre 2015

Un journal sans fin

Je vous invite à lire ce blogueur dont j'ignore le nom.

Son blog s'intitule Un journal sans fin. Il vient de mettre en ligne un billet avec lequel je me sens tout à fait en harmonie: Qui est encore capable d'écrire un message de plus de 140 caractères?

Cet auteur anonyme, que j'apprécie beaucoup pour la grande qualité de son écriture, résume assez bien la propre idée que je me fais de mon blog.

Beaucoup ont mis fin à leur blog au cours des dernières années.

Ils s'adonnent à écrire des texticules sur Facebook et Twitter, repaires des gens qui ne veulent pas se casser la tête avec la littérature et la syntaxe.