lundi 16 novembre 2015

L'avenir d'une illusion...

J'ai lu récemment les commentaires d'un type sur Twitter qui disait que les religions sont toutes apparues au temps où les gens croyaient que la Terre était plate.

Un autre, un philosophe nommé David Hume, écrivait dans son fameux Of Miracles que les miracles se produisent toujours à une époque et en des lieux où il nous est impossible d'investiguer. On ne ressuscitait pas et on ne marchait jamais sur l'eau dans l'Angleterre et l'Écosse du temps de David Hume. Il semble que c'était chose courante en Judée à une autre époque...

De nos jours, les miracles se produisent tout aussi rarement. Le monde est encore plus prosaïque et même plus froid. 

Sigmund Freud, connu comme étant l'initiateur de la psychanalyse, était aussi un brillant polémiste quand il s'adonnait à écrire ses points de vue sur la société. Malaise dans la civilisation et L'avenir d'une illusion sont pour moi ses deux chefs-d'oeuvre. Dans ces essais, Freud laisse entendre que nous ne pourrons continuer longtemps à fonder notre civilisation sur des mensonges et des illusions. Selon lui, les religions finiront par engendrer un choc de civilisation. Il est de la responsabilité de tout un chacun de défendre farouchement la raison ainsi qu'une vision empirique du monde pour éviter que l'humanité ne sombre dans le chaos.

Évidemment, on peut ergoter longtemps à ce sujet.

Je vous avouerai que je me méfie de toutes les religions, y compris l'Islam qui, ses dernières années, mérite de loin la palme de l'intolérance et du fanatisme.

Ma méfiance s'étend à toutes les idéologies, politiques ou économiques. Je crois en la "liberté libre", en la beauté, en la musique, en l'amour, en l'amitié et en la poésie. 

Je ne manque de rien quand j'ai un bon livre dans mes mains, une bonne conversation avec des amis, un repas en famille, un film décadent ou pas devant mes yeux. Les bons pasteurs et les sauveurs de l'humanité peuvent bien aller se faire foutre. Je n'ai pas besoin de leur amour et encore moins de leurs superstitions. Crois en ce que tu veux mais ne m'oblige pas à déclarer que la Terre est plate si je sais qu'elle est ronde. Et si tu veux gérer notre monde avec tes superstitions, je ne me gênerai pas pour te dire qu'elles sont stupides et en disent plus long sur toi que sur le monde.

Si Dieu existe, il intervient si peu dans nos affaires humaines que rien ne nous empêche de nous étrangler les uns les autres.

Rien n'empêche les génocides, les attentats suicide, les délires sur les vêtements que doivent porter les femmes, la musique qu'on doit ou ne doit pas écouter, le théâtre qu'il faut bannir et tous ces préceptes d'obscurs débris ennemis de l'humanité.

La Terre est ronde et elle tourne autour du Soleil, qui lui-même tourne autour d'un trou noir qui est au centre de la Voie Lactée. Chercher Dieu pour se donner des raisons de vivre une vie de connard n'y change rien.

Les illusions n'ont pas d'avenir. 

Le seul miracle qui soit est que nous ne nous soyons pas encore rayés de la carte avec toutes les idées stupides que nous avons.

Heureusement que la vie reprend toujours un tant soit peu ses droits.

Au lendemain de tout massacre, il y en a pour ramasser les dégâts et recommencer à vivre une vie digne de ce nom.

Oublie ton dieu un moment. Concentre-toi sur tes frères et soeurs humains. Cherche un moyen de nous éviter à tous et toutes des souffrances dont nous n'avons pas besoin. 

Et ne sois pas naïf face aux abrutis qui veulent nous décapiter ou bien nous découper en rondelles.

Ne leur trouve pas des raisons.

Ne cherche pas de circonstances atténuantes.

Protège-toi des religions, des idéologies et des illusions.

Ne porte pas dans le dos un poisson qui pourrit depuis plusieurs siècles.

Passe à autre chose...

Je vous dis ça comme je me le dis à moi-même.

C'est ma manière d'avoir de l'empathie.



5 commentaires:

monde indien a dit...


L ' empathie a ses limites -
Et m^me l ' empathie pour nos gouvernements qui ne pensent qu ' à piquer le pétrole des terroristes et pas de les adoucir - Pas d ' empathie pour nos gouvernants de riches -

Misko a dit...

Malheureusement la base même de la civilisation - l'agriculture - est une guerre d'extermination de toutes formes de vie afin de favoriser l'hyper production d'une monoculture humaine et de quelques cultures animales et végétales domestiquées.

L'écocide, le génocide, l'omnicide quoi, font partie du package deal de la civilisation.

Eremita a dit...

J'aime bien cette phrase: «Le seul miracle qui soit est que nous ne nous soyons pas encore rayés de la carte avec toutes les idées stupides que nous avons.»

Je suis d'accord avec toi. De mon côté, je semble défendre la religion, mais ce qui m'intéresse davantage, c'est la théologie. Je suis contre tout ce qui est étroit dans les religions actuelles, qui auraient d'ailleurs grandement besoin de réformes.

Pourquoi les religions existent encore? Parce que notre pensée n'est pas entièrement scientifique. Personnellement, je ne vois pas où un Dieu peut se cacher dans le ciel, et je ne vois pas le sens de l'enfer et du paradis. Je ne suis pas croyant. Ce n'est pas dans mon ADN.

Par contre, la théologie m'intéresse, car cela me fait étudier comme des structures très profondes de la pensée. Je la trouve intéressante d'un point de vue théorique, et du point de vue des idées.

Comme l'idée de Maître Eckhart de dire que «si tu te convertis, tu es immédiatement pardonné de tous tes péchés», peu importe ce que tu as pu faire. L'idée derrière cela, c'est de faire arrêter le mal, à n'importe quel «prix» actuel (c'est-à-dire tous les péchés passés), car c'est cela le plus important: que cela ne nous coûte plus rien à l'avenir, la personne étant convertie. Le mal cesse alors immédiatement.

Derrière cette idée religieuse, c'est l'idée, le principe du pardon inconditionnel. On voit son utilité maintenant.

monde indien a dit...

Tout à fait d ' accord sur ta reprise des propos de Freud concernant la raison ( qui nous empêcherait de faire ou dire trop de conneries ? ) et l ' empirisme ( m^mes raisons - et c est la part nécessaire du mystère ) - Je rajouterais l ' amitié/amour sinon c ' est vraiment pas rigolo -

Gaétan Bouchard a dit...

@ Tous: Merci pour vos commentaires. Je n'ai pas la vérité infuse et vos propos m'incitent à approfondir ma réflexion. Il n'y aura jamais de point final à mes idées. Elles sont en constante évolution parce que vous prenez le temps de discuter avec moi. Ainsi, je suis pour la science, mais suis aussi pour l'intuition et des sentiments aussi irrationnels et inconditionnels que l'amour. La science n'est que l'état actuel de nos réflexions sur les faits et les phénomènes. Il n'y a rien de sacré via la vraie science. Évidemment, la science n'est pas là pour nous apprendre à mieux vivre ensemble. Ce n'est pas son rôle. À nous de donner du sens à la solidarité entre les humains, les créatures et l'univers. À nous de jouer un beau rôle dans cette farce parfois cynique qui s'appelle la vie.