vendredi 26 juin 2009

L'anti-guide touristique de Twois-Wivièwes

NDLR: Je débute ici un projet littéraire qui demande l'apport de la communauté internautique. Cela s'appelle, mettons, L'Anti-guide touristique de Twois-Wivièwes. C'est pour son 375e anniversaire de je ne sais pas trop quoi. Ce sera gratuit et accessible facilement sur le ouèbe. Personne ne sera payé. Cela ne me tente pas de faire du marketing. Juste de la littérature, pour le fun hostie. Je débute donc avec ce texte. Après on verra.

***
L'Anti-guide touristique de Twois-Wivièwes
Pour le 375e anniversaire d'une croix plantée quelque part où le monde était trop accueillant

Twois-Wivièwes, capitale de l'arthrite et des rhumatismes

Twois-Wivièwes est la capitale de l'arthrite et des rhumatismes. Parlez-en aux quelques rares médecins du patelin ainsi qu'aux gus de la météo. Ils vont vous confirmer tout ça. Twois-Wivièwes est entourée d'eau: le lac Makwa, le fleuve Magtogoek et la rivière Métabéroutin, les trois M qui, conjugués aux vents prédominants du suroît vous laisse avec la sensation de vivre sous des aisselles puantes. D'où nos hôpitaux qui débordent de patients qui souffrent d'arthrite et de rhumatismes.


Un parfum d'air pur?

L'odeur de pet qui flotte sur la ville provient des papetières. Quoique Twois-Wivièwes reçoit parfois ses effluves d'épandage de purin qui proviennent des champs environnants.

L'odeur de la marijuana flotte dans les vieux comme dans les ennuyants quartiers.

Une vie démocratique plate

La population locale ne vote presque jamais à toutes les élections et la ville est représentée par ce qui reste, au mépris de toutes les lois et conventions qui régissent une démocratie à peu près digne d'elle-même.

Bref, Twois-Wivièwes, au plan purement politique, ce n'est pas Vancouver, ni Toronto, ni Washington.

C'est un peu Montréal, un peu Québec, un peu n'importe quoi, broche à foin, monté tout croche, tout de travers et permettant tout, dont le fait de ne pas aller en consultation populaire quand le quorum des signataires est atteint selon la loi.

La loi? Les pétitions? Ici, on s'en torche. Deus nobiscum quis contra, si Dieu est avec nous qui peut être contre nous, devise de Twois-Wivièwes, pour des maires qui parlent d'eux-même à la troisième personne du singulier, comme s'ils vendaient des marques de savon.

La prière qui se poursuit au conseil de ville est la conséquence d'assemblées publiques paquetées de chevaliers teutoniques. Le Christ n'a rien à voir là-dedans, lui qui les aurait certainement traités de pharisiens et d'hypocrites. Ce qui fait qu'on y tord les bras des personnes qui osent protester sans que personne ne s'en indigne, sinon trois ou quatre personnes qui n'ont pas la télévision ou ne l'écoutent pas du tout. Plus un ramassis d'athées qui ne se déplacent pas pour aller voter aux élections.

La beauté de ses terrains vagues

Ce qu'il y a de plus beau à Twois-Wivièwes, c'est tous ces endroits où l'activité humaine se fait le moins sentir. Les terrains vagues sont magnifiques et fourmillants de vie. Tout le reste c'est du toc. Une façade de film de série Z.

Les Trifluviens sont généralement anarchistes mais tout l'univers médiatique appartient aux acteurs de films de série Z, style Louis de Funès.

WE SPEAK ENGLISH

Twois-Wivièwes est composée à 98% de francophones.

Les anglophones sont rares et sont tous professeurs d'anglais, interprètes ou missionnaires.

Alors, welcome to Twois-Wivièwes folks. We're nice people most of the time. And don't worry if it smells like hell sometimes. Business as usual, y'know? What d'you wanna drink or smoke dudes? We're funny people. We're gonna have fun. We'll celebrate anything you want. Fuck off and all that kind of crap. Welcome here, yeah, yeah. And let's play some good music, ah. Yes sir tabarnak!

***


«CONSEIL PRATIQUE» DE LA SEMAINE
Tous les vendredis matins, à heure fixe, question de finir la semaine en beauté.

Retrouvez facilement votre chemin à Twois-Wivièwes

Vous voulez vous rendre sur la rue St-Paul mais vous ne savez pas où c'est parce que vous n'avez jamais mis les pieds ni les roues à Twois-Wivièwes. Accostez la première personne venue en y allant de cette manière pour ne pas passer pour un original:

-Salut coq (ou capitaine) c'est y'où c'que c'est la rue St-Paul?

-Ben c'est juste là coq! que le Trifluvien ou la Trifluvienne vous répondra sûrement.

-Marci coq! que vous devrez répondre, même si c'est une Trifluvienne.

Puis vous serez sur la rue St-Paul en un rien de temps.

***

Chanson-thème de Twois-Wivièwes pour les prochaines élections municipales.