vendredi 24 juin 2011

Kwey. Bonne Fête nationale du Kébèk

3 commentaires:

  1. Fucking frisson, Makwa Grizzly.

    Kwey.

    RépondreSupprimer
  2. Deschamps n'était pas dans le chant, pourtant cette chanson fait partie du panthéon des grandes odes québécoises, avec Quand les hommes vivront d'amour et Gens du pays. Nous sommes, malheureusement pour les fanatiques, un pays de gens aimants et aimables. On n'aborde pas un tel peuple avec de la rancoeur, mais avec du coeur et de l'amour. Je peux me tromper. Mais je sens que le génie des Québécois est dans leur art de chanter l'amour, au point d'en faire des hymnes nationaux. On irait pas à la guerre avec «Gens du pays... c'est votre tour... de vous laisser parler d'amour...»

    RépondreSupprimer