mercredi 1 février 2017

Extraits du journal d'un loup solitaire

Nous ne nommerons pas cette personne. Il ne mérite pas d'avoir un nom. C'est le type qui a enlevé la vie à dix-sept personnes le mois dernier. Ses motivations demeurent floues et se prêtent à plusieurs interprétations. Par souci de présenter des faits à nos lecteurs, et rien que des faits, nous vous offrons des extraits du journal que cet assassin tenait depuis un an. On y découvre, comme l'on s'y attendait, un raté...

Ce journal contient des passages qui pourraient choquer certains lecteurs. Nous le publions tout en gardant en mémoire le sort malheureux des dix-sept victimes. Nous croyons que ce texte est d'intérêt public et doit être révélé afin de prévenir ces débordements de haine chez ces individus cloîtrés dans leurs idées fixes qui mènent au délire paranoïaque.

***

Journal d'un loup solitaire

2 juin: Je suis un raté. Je n'ai pas d'amis. Je n'ai jamais fait l'amour avec une femme. Je ne sais pas comment aimer et me faire aimer. Je suis pourtant un gars gentil, poli et propre de sa personne. Je ne dilapide pas mon argent. Je fais des économies. Bref, je suis un homme qui a des couilles. Pourquoi suis-je seul? Pourquoi les femmes ne se pâment que pour des crottés aux cheveux longs qui grattent la guitare? Pourquoi les hommes abandonnent-ils leur virilité?

(...)

4 juillet: La nation sombre dans la décadence à tous les niveaux. Sa faiblesse fait en sorte qu'elle s'offre toute nue comme une putain aux envahisseurs. J'en tiens pour responsables les féministes, les gauchistes, les tarés d'altermondialistes et bien sûr les immigrés qui arrivent ici pour s'imposer en rois et maîtres. Notre nation devra se reprendre en main. Un grand ménage s'impose.

(...)

7 août: Hier j'ai bu. J'ai bu comme un trou. J'ai mal à la tête ce matin. J'ai découvert un nouveau jeu sur le web. Total Carnage que ça s'appelle. Tu dois tuer un minimum de gens à chaque tableau pour passer au suivant. J'ai joué hier après m'être saoulé et j'en ai encore des flashes dans les yeux ce matin. Cela me fait encore plus mal à la tête. Je devrai y jouer à tête reposée. Si l'on ne me laisse pas vivre, si l'on me confine à une vie de raté, ce n'est pas moi qui vais partir le premier. Je vais en emmener avec moi.

(...)

11 septembre: Aujourd'hui on célèbre l'attentat des tours jumelles. Pendant que notre pays est envahi, les pacifistes accusent tout un chacun à tort et à travers. Ils ne veulent pas voir la vérité en face. La vérité, c'est que nous sommes envahis. La vérité, c'est que nous devons réagir. Et personne ne fait rien. Tout le monde fait comme s'il ne se passait rien! J'en ai assez de leur apathie. Assez de leur mollesse! Encore une fois, un grand ménage s'impose... Réveillez-vous tarés de Québécois!

(...)

12 septembre: Hier j'ai lu des poèmes de Baudelaire et j'ai compris que les femmes sont des charognes. Ce sont toutes des sales petites garces qui s'offriraient au premier venu en autant qu'il sourie comme un con en se pliant à tous leurs petits caprices de truies... Au moins les islamistes savent comment les faire taire, ce qui est le seul bon point pour eux. Je me suis masturbé six fois aujourd'hui et je sens que cela m'épuise. Mais comment faire autrement? Cette petite salope est toujours dans ma tête... Elle n'aime que les gars musclés et costauds. Elle ne voudrait rien savoir d'un gringalet comme moi. Et moi, tout ce que je trouve à faire, c'est de me crosser tout le temps en pensant à elle... Comme si je me mortifiais... Ah! Je lui ferais savoir ce qu'est un homme, un vrai, si elle osait seulement me porter un peu d'attention... C'est là le problème de ce siècle: les gens ne portent pas attention aux autres, et donc à moi. Pourquoi devrais-je leur porter attention? Pourquoi ne prendrais-je pas ce que je veux? Un guerrier n'hésite pas. Il se sert sans poser de questions. Je suis donc atteint de cette maladie que je dénonce. La décadence s'insinue partout. Même en moi-même... Au moins connaître l'origine de sa maladie c'est déjà la guérir...

(...)

2 octobre: Je souffrirais d'anémie selon un médecin. Je me masturbe peut-être trop souvent. Je devrais conserver mon flux vital en moi et cesser de jouer avec mon pénis pour un temps.

(...)

4 novembre: Je ne me masturbe plus depuis deux mois. Chaque fois que l'envie me prend de jouer avec mon bas-ventre, je lis des passages de Mein Kampf et cela me passe. Quel grand homme c'était Hitler! Qui a compris sa souffrance et surtout son combat? Il aura lutté contre la décadence du vingtième siècle et prôné des idéaux virils sans lesquels aucune franche camaraderie n'est possible. Je lui en veux de s'en être pris aux Juifs cependant. Hitler a mal choisi sa cible. Sa cible aurait dû être uniquement le bolchevisme, le communisme, le syndicalisme et le féminisme. Il n'aurait pas eu le monde entier sur le dos et aurait gagné la guerre, avec l'appui de Churchill s'il le fallait. Sa stratégie aura été mauvaise, en fin de compte, mais qui ne fait rien ne se trompe jamais. J'ai aussi découvert Limonov et le mouvement national-bolchevique. C'est intéressant: unir le communisme et le fascisme en une force de frappe nationale!!! J'espère par ailleurs que la France va élire Marine Le Pen et que les États-Unis choisiront Donald Trump... L'homme blanc souffre en occident. L'homme blanc doit revenir à la charge et triompher! Assez de la décadence! Il faut, plus que jamais, faire le ménage! Débarrasser nos rues des pouilleux, itinérants et racailles de couleur! Les femmes qui portent des tenues légères doivent recevoir la fessée en public! On doit leur raser la tête et les envoyer laver des chiottes dans des camps de rééducation par le travail! Je devrais me présenter aux élections. Je me cherche un parti. Malheureusement, il n'y en a pas dans mon environnement. Il n'y a que des insouciants qui ne pensent qu'à jouir et se sentent incapables d'un sacrifice! 

(...)

8 décembre: Je me suis procuré une arme. C'est un gars qui joue avec moi en ligne à Total Carnage qui m'a dit comment faire. Ce gars-là est membre du groupe Anti-décadence occidentale. Ils ont une page Facebook avec plein de liens intéressants. J'y laisse des commentaires sous le pseudo de Zyklon-B. S'ils n'étaient pas si loin de chez-moi, sûrement qu'ils pourraient devenir mes camarades. J'entame par ailleurs mon troisième mois sans me masturber. Il m'arrive d'en avoir des sueurs froides. Je me frappe le bas-ventre pour calmer mes ardeurs et je hurle dans le miroir. Je ne veux rien savoir de l'amour puisque l'amour n'a jamais voulu savoir quoi que ce soit de moi. Qu'ils crèvent tous, les mous! Qu'ils aillent tous en enfer si ma vie est un enfer à cause d'eux!

(...)

10 décembre: Je me suis pratiqué dans un club de tir hier. Ça m'a soulagé. C'était comme si j'éjaculais.

(...)

12 janvier: C'est aujourd'hui que ça se fait. J'ai choisi une garderie. On doit éliminer le problème à la source. C'est une garderie mixte où l'on mélange les races au mépris des valeurs et traditions de la nation blanche. Ces petites larves deviendront grandes. Comme dans le film Alien, c'est la couveuse d'oeufs qu'il faut viser. Je ferai donc ce sacrifice. Le monde entier parlera de moi. On saura que j'ai des couilles. Je serai un fou pour les uns. Mais pour les autres, les plus importants qui soient, je serai un héros, voire un martyr.

(...)

12 janvier: C'est fait... Mais je ne suis pas capable de m'enlever la vie. Je croyais en être capable mais l'instinct de vie est plus fort que je ne le pensais. Je vais me rendre aux autorités. Je ferai un procès politique, comme Hitler après son putsch manqué. Je vais leur dire leurs quatre vérités. Peu importe ce qu'on dira de moi. J'en ai vu d'autres. Le monde entier saura! Oui, il saura!!! Sieg heil!

Le journal s'arrête ici.

Le procès de ce triste personnage débutera le 2 mai.

Un monument à la mémoire des victimes sera dévoilé la semaine prochaine. Des milliers de personnes sont attendues, dont les membres de tous les paliers de gouvernement. Prions pour que des actes aussi barbares ne se reproduisent plus jamais.