vendredi 27 mars 2015

Mononcle Tom, Matante Jemima et le budget libéral

Le budget libéral a été déposé hier à l'Assemblée Nationale du Québec.

Je ne tiens pas à l'analyser. Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) le soutient. J'en conclus que ce sera un autre budget qui favorisera les bandits à cravates. Comme d'habitude. Réjouissez-vous, bourgeois et esclavagistes modernes!

Il y avait des manifestants devant l'Assemblée Nationale, hier, suite au dépôt du budget.

Des tas de policiers de la Sûreté du Québec(SQ) encerclaient les manifestants. Ils étaient dotés de tout un arsenal au cas où les bandits à cravates leur donneraient l'ordre de faire verser le sang du peuple dans la rue. Il y avait aussi des chiens, des vrais chiens avec des crocs. Des bergers allemands. De pauvres chiens auxquels on a enseigné quelques méthodes fascistes de contrôle de foule.

Après la manifestation, chiens et policiers ont reçu leur gâterie pour avoir réprimé une fois de plus des jeunes qui apprennent à la dure les joies et les douleurs de la démocrasserie. Des augmentations de salaire pour les flics de la SQ et un bel os de jambon pour les chiens.

Il se trouvera des tas de larbins dans les médias traditionnels pour justifier les matraques, les chiens ou les mitrailleuses. Les méthodes de Pinochet sont à la mode chez une certaine classe de jambons qui n'ont jamais porté une pancarte de leur vie, ni signé une pétition, ni contesté l'autorité sous quelque forme que ce soit.

Ils ont toujours une belle pensée pour les régimes autoritaires où l'on réprime dans le sang les manifestations contre la dictature.

Ces petits caniches obéissants se dispensent de la honte d'obéir servilement en jouissant du malheur des insoumis. Ils aiment ce monde pollué, polluant et politiquement centré sur les intérêts des mafieux. Ils traitent les écologistes d'enverdeurs et prennent les manifestants pour de petites merdes auxquelles il faut donner la bastonnade.

Pendant les manifestations pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, les protestataires traitaient d'Oncle Tom les Noirs qui ne voulaient pas s'y joindre. Oncle Tom est le personnage principal du roman Uncle Tom's Cabin Harriet Beecher Stowe. C'est un serviteur dévoué, fidèle à son maître et à sa maîtresse blancs.

Combien y'a-t-il de Mononcle Tom et de Matante Jemima au Québec?

Combien de serviteurs dévoués, fidèles à leurs maîtres, pour se satisfaire de leur esclavage, du déni de leurs droits civiques, de leur statut d'objets dans un pays qui ne leur appartient pas?

Je pourrais poursuivre ad nauseam,

Doit-on se soucier de l'opinion de Mononcle Tom et de Matante Jemima si l'on est un esclave qui rêve de s'affranchir? Pas du tout.

L'essentiel est de poursuivre le combat pour l'émancipation.

L'essentiel c'est de reprendre la rue, malgré les larbins, les policiers, les chiens et les bandits à cravates.





4 commentaires:

monde indien a dit...

Je vais réitérer sur ce que j ' ai déjà dit :
bien-que j ' avoue être grandement ignorant des réalités sociologiques de Québec , je me demande ce que signifie réellement 10 .000 manifestants que tu annonçais dans ton précédent billet ?
Est-ce beaucoup - ou pas ????
D ' ici en France on a du mal à s ' en rendre compte .
Lors de notre révolution française de 1789 , la "majorité" éradiqua le roi -
Puis on s ' aperçut que cette majorité "révolutionnaire" était faite , pour moitié , des " bourgeois" qui , en fait de révolution , n ' aspiraient à prendre le pouvoir que pour s ' en foutre plein les poches , quitte à maintenir les + pauvres dans la misère la + noire .
Et plus tard il y eut bien l ' expérience du front-populaire , et celles + radicales des révolutions russe et chinoise - qui se sont soldées par des déroutes - ( je laisse volontairement de côté les expériences sud-américaines qui sont peut-être essentiellement (amér)indiennes et qui sont en bonne voie de réussite .
Au final , ce qui nous reste de peuple PAUVRE , est déjà , pour moitié , acquis à la cause des riches , ne rêvant que de devenir riches un jour ( ??? ) - Les derniers votes en faveur du "Front-National"(extrême-droite) en témoignent , qui sont issus du peuple pauvre - tels ( les votes ) que le furent ceux qui portèrent Hitler au pouvoir vers l ' Allemagne Nazie -
Au bout du compte il ne nous resterait à peu près que la moitié du tiers des voix / soit , un sixième -
Comment peut-on espérer dans ces conditions obtenir quoique ce soit par aucune voie des urnes ?? Par quelque manifestation de rue qui soit et qui ne pourra que faire rire les tenants du pouvoir ??
Telle me semble être la situation en France , hélas - Pourtant il existe d ' autres solutions , j ' en suis certain - Je les entrevois et vous en causerai , le moment venu -
J ' espère que pour vous à Québec la situation n ' est pas si noire -
La progression des pays de l ' île-sud de la tortue , et que j ' évoquais + haut , nous donne à tou-te-s un espoir immense , bien que notre situation ici en Europe ne laisse rien , hélas , présager quelque issue ressemblante -
Mais toutes les réussites dans le sens des vraies démocraties ne peuvent être que bénéfiques pour celles et ceux qui se battent pour leurs vraies démocraties , m^me dans des contextes complètement différents -
Avec Amitié sincère aux peuples libres de Québec -
http://mondeindien.centerblog.net/17-fraternite-egalite-liberte
( Post qui sera complété dans les heures qui viennent ! =

Gaétan Bouchard a dit...

10000 manifestants à l'initiative du mouvement étudiant révolutionnaire c'est beaucoup. Montreal est une ville de 3,5 millions d'habitants. Certains pompiers et policiers soutiennent même ouvertement les manifestants puisque le gouvernement libéral a coupé leur fonds de retraite... On s'approche de quelque chose...

monde indien a dit...

Merci pour cette bonne réponse -
On est avec vous ! Quoi qu ' il arrive !
Que le-la meilleur-e arrive pour nous tous-toutes !!!
Amitié-e-s très sincères !

Gaétan Bouchard a dit...

Boisson d'avril, monde indien, un petit coup de rouge ou de blanc... :)