lundi 16 mars 2015

Ah! ces modèles de bonne gestion des fonds publics...

Je reviens d'une fin de semaine de contemplation dans le fin fond du rang St-Pierre à Hérouxville. Je n'ai pas vidé mon sac comme il le fallait la semaine dernière, suite aux propos de Jean Lala Tremblay et du vizir Phillipe Couillard. Ces démagogues ont laissé entendre que Greenpeace et les intellectuels étaient responsables des malheurs économiques du Saguenay. Même le maire de Trois-Rivières a fait de la surenchère à ce sujet. Mais lui, bon, même ses amis commencent à en avoir soupé. On ne se mettra pas à tirer sur des ambulances...

Tout le monde sait qu'il n'y a rien de plus immoral que de faire appel à la moralité des riches quand il s'adonne à se moquer des lois et des règles de vie en communauté. Un bandit ne devrait jamais se faire reprocher de voler des gens ou bien de ne pas respecter les lois puisque sans les bandits les gens ne travailleraient pas... à enrichir les fripouilles qui nous dépouillent.

Les clients, ces maudits fous, réclament que l'on respecte certaines normes environnementales quand ils font le choix d'acheter tel ou tel produit. Si votre papier ne respecte pas leur choix, c'est votre hostie de problème! Ceux qui ne comprennent pas ça ne comprendront jamais rien et resteront pauvres dans un pays de sodomites passifs qui se croient de connivence avec les bandits alors que les bandits les traitent comme des crottes de nez.

Voter à droite est la meilleure manière de se soumettre. C'est la seule manière d'abdiquer devant les bandits. Si vous aimez dilapider les fonds publics, votez à droite et vous serez bien servi en ce sens. Bien mieux qu'avec la gauche et ses petits déjeuners pour les enfants pauvres et ses écoles pour ceux qui ne savent ni lire ni écrire. Avec la droite, on est en business, prêt à rendre les riches repus et à affamer les pauvres.

***

Le projet de Centre hospitalier de l'Université McGill a coûté près de un milliard de dollars de fonds publics. Le vizir Philippe Couillard et son partenaire d'affaires Arthur Porter étaient derrière ce projet. Arthur Porter aurait détourné 20 millions de dollars. Nos deux loustics siégeaient aussi sur le comité de surveillance du Service canadien de renseignements et de sécurité (SCRS) et avaient accès à des documents classés Top Secret... TABARNAK! est la seule expression qui me vienne à l'esprit quand j'y songe et que je me demande quel est le lien entre l'Arabie Saoudite et la chute des deux tours du World Trade Center...

 Le vizir Couillard, ex-employé de l'Arabie Saoudite et conseiller spécial d'un prince des lieux, n'a certes pas de leçons de morale à prodiguer à qui que ce soit, sinon aux intellectuels et aux militants de Greenpeace qui, on le sait bien, sont devenus les boucs émissaires de la mauvaise gestion au quotidien du Saguenay et autres trous environnants.

Je m'inquiète bien plus des liens existants entre Arthur Porter, Philippe Couillard et l'Arabie Saoudite que je ne m'inquiète de la vente de papier qui ne respecte aucune norme. Évidemment, vaut mieux détourner l'attention quand on a les deux pieds dans la mélasse. La propagande et la démagogie doivent toujours être au service des gens à la morale élastique sans lesquels 30% du fric lié aux subventions publiques n'aboutirait pas dans les poches de la mafia.

***

J'ai encore des vacances devant moi.

Je sais bien que je ne réglerai pas le sort du monde, surtout qu'il y a du monde qui vote pour la pourriture par manque d'imagination ou bien par soumission aveugle, je ne sais trop.

J'ai le malheur d'être un intellectuel plutôt près de Greenpeace.

Il m'est difficile de comprendre que les riches ont le droit de tout faire pour notre bien à tous.

Il m'est difficile d'admettre qu'il n'y a rien de plus noble que d'engraisser des bandits quand il s'agit de favoriser l'avancement de notre communauté.

Il m'est impossible, en conclusion, de me soumettre à une bande de malfrats libéraux ou conservateurs.


4 commentaires:

monde indien a dit...

Hélas le problème semble semble être le m^me partout : ces bandits qui sont aussi des meurtriers -
Et :
" Ceux qui ne comprennent pas ça ne comprendront jamais rien et resteront pauvres dans un pays de sodomites passifs qui se croient de connivence avec les bandits alors que les bandits les traitent comme des crottes de nez. " - Ces sodomites passifs dont le rêve le + cher est certainement de devenir un jour aussi d ' aussi grands malfrats-assassins que les premiers : tous , toutes , des meurtriers - Et c ' est ainsi que se forment des hordes de majorités stériles et décadentes !
C ' est pourquoi je ne peux garder comme dernier espoir que celui de quelques petites mais intègres sécessions - Il en existe déjà .
Pour le reste , nous verrons ...

Gaétan Bouchard a dit...

Le principe des minorités agissantes est vieux comme le monde. Mon vieux prof de philosophie nous ramenait souvent ces paroles de l'Apocalypse de Saint-Jean: "Que votre parole soit oui, oui; non, non; mais tiède je vous vomirai de ma bouche." Que l'on croyant ou athée, cela signifiait pour lui que les tièdes sont vomis par le Ciel, l'Enfer et même la Terre. C'est avec les tièdes que le totalitarisme peut s'instaurer.

Jean-François Thibaud a dit...

Lala Tremblay et Lévesque sont des ordures certes mais Greenpeace est aussi une ordure. Richard Desjardins appelle cette organisation le WallMart des écolos.Cet organisme est noyauté par en haut probablement carrément par la CIA. C'est pas pour rien qu'on les a vue Russie l'an passé. Au Québec,ils ont négocié des aires protégées directement avec les papetières en bypassant l'action boréale .

Suis d'accord avec Tremblay sur Greenpeace, et de la manière dont la gauche gnagnan se fait fourrer sur le moyen-orient depuis le 11 septembre 2001 et encore plus depuis Charlie Hebdo, j'en arrive à penser que Lala Tremblay n'a pas tort non plus sur la majeure partie des intellectuels de gauches.
Mais estie que t'écris bien !

Gaétan Bouchard a dit...

@Jean-François Thibaud Je ne donnerais pas le bon Dieu sans confession à Greenpeace. Je suis d'une gauche qui crie dans le désert et ne se reconnaît pas dans les partis qui s'en réclament. Je n'ai pas honte d'être intellectuel. J'ai honte d'une certaine gauche à genoux devant le fanatisme religieux et la tyrannie politique. Merci pour le compliment. J'essaierai de faire pire la prochaine fois.